Je ne prendrais plus ma retraite à 60 ans !

Je ne prendrais plus ma retraite à 60 ans.Depuis ce matin, l’âge légal de départ à la retraite n’est plus de 60 ans mais de 60 ans et quatre mois. C’est la réforme du gouvernement votée l’an dernier qui commence à s’appliquer. La réforme tant controversée des retraites qui a fait passer l’âge légal de 60 à 62 ans a été promulguée en novembre et entre en vigueur aujourd’hui 1er juillet. Les cortèges massifs et répétés n’y auront rien fait. Éric Woerth, en pleine tempête de l’affaire Bettencourt, a aboli l’avancée sociale de 1981 sur la retraite à 60 ans.

Concrètement, à partir de ce matin, des salariés qui auraient pu partir à la retraite vont devoir travailler quatre mois de plus. La mesure phare de la réforme s’appliquera par étapes : pour les assurés de la génération 1951 nés à partir du 1er juillet, le nouvel âge légal de départ, sera dès vendredi de 60 ans et quatre mois. 

Cette borne, qui marque l’ouverture du droit à liquider sa pension, va ensuite continuer à reculer de quatre mois par an, pour atteindre 62 ans en 2018 pour la génération 1956. La fin de la retraite possible à 60 ans vaut pour les salariés du privé comme pour les professionnels libéraux, ou encore les fonctionnaires. Seule exception : les régimes spéciaux (SNCF, RATP, Opéra de Paris, clercs de notaire…) déjà réformés en 2008, pour qui le relèvement de l’âge de départ ne commencera qu’en 2017.

La deuxième borne d’âge du système, l’âge de l’annulation de la décote actuellement fixée à 65 ans, va elle aussi reculer de deux ans, au rythme de quatre mois par an. Il s’agit de l’âge auquel on obtient une retraite à taux plein même si on n’a pas atteint la durée de cotisation normalement nécessaire. Pour compenser ces mesures, le gouvernement a consenti des mesures sur la pénibilité. C’est la seule dérogation sur l’âge de départ à la retraite : les salariés du privé ayant une incapacité au-dessus de 20 % (ou entre 10 % et 20 % sous certaines conditions) liée à leur travail, pourront continuer à partir à la retraite à 60 ans.

Afin d’expliquer ce train de réformes, le site internet www.retraites.gouv.fr propose « un calculateur » permettant à chacun d’estimer son âge de départ. L’objectif de la réforme est de ramener le système de retraite à l’équilibre en 2018, date à laquelle les besoins sont évalués à plus de 40 milliards d’euros.

Source La Dépêche du Midi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *