Le futur Parc des Expos dévoilé.

Le futur Parc des Expos dévoilé.

Le projet, dont l’investissement représente 220 millions d’euros, remplacera l’actuel parc des expositions de l‘ile du Ramier jugé trop limité dans ses capacités d’accueil et d’accès.

Construit au nord-ouest de Toulouse, le PEX sera envisagé comme un complexe, et accueillera des expositions, mais aussi des conférences, congrès et concerts. A terme il comportera 100 000 m2de surfaces utiles, distribuées sur 660 m de long et 24 m de haut. Le PEX se déclinera en une structure composée de 3 « bandes » parallèles, privilégiant la fonctionnalité des espaces et le compactage. Une grande halle modulaire, ouvrant sur un théâtre extérieur de 40 000 m2 accueillera les spectacles divers, tandis que les halls d’exposition seront en portée libre. Ceux-ci seront desservis par une rue piétonne, et un parking en silo de 6000 places viendra compléter l’ensemble.

 

Un projet audacieux

 

Rem Koolhaas a déclaré avec ironie « qu’il était rare aujourd’hui qu’un projet architectural procède d’une extrême nécessité comme celui de Toulouse», ajoutant que « le fonctionnement de ce complexe l’intéressait autant que sa forme ». Le compactage des bâtiments, avec une rue piétonne « traversante » et des voitures qui participent au dispositif en font plus une stratégie urbaine qu’une simple construction. Une écriture architecturale novatrice qui joue avec une distribution ouverte et modulable des différents espaces.

 

Le PEX s’intègre dans un projet plus global de développement économique du pôle d’innovation nord de Toulouse, en étant stratégiquement proche de l’aéroport et des chantiers de construction de l’A380. Le Grand Toulouse entend avec le PEX hisser la ville au rang des grandes capitales européennes.

 

Le futur Parc des Expos dévoilé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *