Logement étudiant : attention aux listes !

etudiants-listes-logementsLa rentrée étudiante approche et la tentation est grande de se faciliter les démarches pour louer un appartement. Certains passent par les vendeurs de listes, une méthode controversée.

Le discours est parfaitement rôdé avec un argument choc : « Si ça se trouve, ce soir vous avez signé votre bail et on ne se revoit plus ! ». Il faut dire qu’arrivé à la mi-août, ils sont nombreux à chercher la perle rare sans la trouver. Pour ceux qui s’installent à Toulouse, il y a également la difficulté à venir 24 ou 48 heures sur la Ville rose et dénicher un appartement en si peu de temps. La possibilité d’expédier toutes les visites en une après-midi est donc alléchante, surtout qu’elle est assortie d’une autre promesse. « Vous payez le prix d’une liste d’appartements qui rentrent dans vos critères et c’est tout », poursuit l’interlocutrice. « Chez nous, c’est 190€. Dans les agences immobilières, vous en aurez pour 600 € ». Ce qu’elle n’a pas dit, c’est que vous risquez d’enchaîner les déconvenues.

Si à Toulouse ces vendeurs ne sont pas majoritaires, la prudence reste de mise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *