Un jeune homme de 22 ans massacré à coups de pieds.

Photo d'illustration voiture de Police / AFPUn jeune homme de 22 ans est dans le coma après avoir été violemment battu, dans la nuit de mardi à mercredi, dans le quartier de Lardenne à Toulouse. Son agresseur est activement recherché.

Que s’est-il passé, vers 0 h 30, dans la nuit de mardi à mercredi, rue Miguel-Pascual, dans le quartier de Lardenne à Toulouse ? Un jeune homme de 22 ans a été retrouvé inanimé par la police. Il se trouvait entre la vie et la mort et a dû être pris en charge par le SAMU. Hier encore, il était dans le coma et n’avait pu être entendu par la police.

D’après les premières constatations, ce jeune homme a été très violemment battu à coups de poings et de pieds, en pleine rue, par un autre homme. Selon les témoins, « il avait le visage massacré ».

Des coups violents avant de disparaître

Ce sont des riverains qui, apeurés face à un tel déferlement de violence, ont donné l’alerte auprès des services de police lorsque l’altercation a dégénéré entre les deux hommes.

Le passage à tabac, qui n’aurait pas duré très longtemps, a été d’une violence inouïe de sorte que quelques coups ont suffi à l’agresseur pour laisser sa victime complètement KO avant de prendre la fuite et de disparaître. Il n’aurait utilisé contre sa victime ni couteau, ni arme de poing. Mais la seule force de ses coups, précis et répétés, a suffi à le laisser agonisant sur le bitume.

Les enquêteurs mettaient tout en œuvre, hier, pour identifier cet homme qui aurait agi seul. Toutes les hypothèses étaient explorées. Les deux protagonistes se connaissaient-ils ? Est-ce un vol de téléphone portable qui aurait mal tourné ? L’assaillant voulait-il de l’argent ? Est-ce une agression gratuite ? Est-on face à un règlement de comptes ?…. Dans cette affaire, le mobile reste à déterminer. Aucune piste n’est écartée par les enquêteurs.

À l’heure où l’agression s’est produite, les températures étaient encore agréables et des personnes se trouvaient toujours dans la rue ou à leur fenêtre dans cette petite rue truffée d’immeubles. Des témoins ont assisté à la scène. Les habitants du quartier ont été entendus.

L’état de santé du jeune homme de 22 ans était particulièrement préoccupant hier. Son pronostic vital était engagé. Une enquête a été ouverte.

Source La Dépêche du Midi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *