Martine Aubry a choisi Toulouse pour son premier meeting.

Martine Aubry à ToulouseDeux mille personnes, pour l’essentiel des élus et des militants PS, ont assisté hier soir au premier meeting de Martine Aubry pour la primaire citoyenne.

Martine Aubry a commencé hier soir, à 20h, à la Halle aux grains de Toulouse sa campagne pour la primaire citoyenne à gauche. Elle a voulu qu’hier soit une journée toute particulière pour sa campagne, appelé le « serment de Toulouse », destiné « solennellement au peuple français », ce premier discours officiel de campagne a été très bien accueilli par les quelques deux mille personnes présentes hier soir. Pour Martine Aubry, qui se souvient que François Mitterrand avait conclu ses deux dernières campagnes présidentielles à Toulouse, tout destin présidentiel se construirait à partir de la Ville rose : « J’ai voulu que tout commence à Toulouse ; je souhaitais que le fil soit renoué avec 1981 et 1988 ». Première Présidente de la République ? Elle se dit « prête ». Le président du conseil régional, Martin Malvy, en est convaincu : « Elle sera la plus solide pour piloter dans la tempête ». Selon le maire de Toulouse, Pierre Cohen, elle a « la détermination, le courage et la volonté pour incarner ce changement que nous attendons ».

Martine Aubry a présenté son projet de société, qu’elle résume en trois lettres, le « triple E » comme Emploi, Education et Environnement. Elle l’inscrit résolument à gauche : encadrement « de un à vingt » de la rémunération des dirigeants des entreprises dans lesquelles l’État a des participations ; mise en place d’une conférence salariale avec les patrons et les syndicats ; des prix citoyens négociés avec les grandes surfaces ; mais aussi des mesures en faveur de la santé, la sécurité ou la jeunesse…

Opposée à « l’austérité aveugle » pour réduire le déficit public, elle préfère taxer les revenus du capital ou remballer les cadeaux fiscaux. Et à défaut de slogan nouveau pour qualifier son projet, elle en exhume un ancien : « La gauche pour moi, ce sera toujours changer la vie ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *