Fusillade à Toulouse : les réactions.

toulouse-en-deuil-19-mars-2012Suite à la fusillade ce matin devant le collège-lycée juif Ozar Hatorah de Toulouse, de nombreuses réactions :

François Bayrou, président du Modem, candidat à l’élection présidentielle  :
« C’est une horreur préméditée qui est survenue ce matin, dont on voit les intentions perverses et haïssables. Le fait que ce sont des enfants qui en sont les victimes ne fait que renforcer le caractère insupportable de cette tuerie antisémite. On a absolument besoin, face à cet acte, des gestes les plus forts d’unité nationale. Je me rendrai cet après-midi à la cérémonie de recueillement à la grande synagogue de Toulouse. »

Robert Le Gall, archevêque de Toulouse :
« Après l’assassinat des parachutistes ces jours derniers à Toulouse et Montauban qui a profondément ému notre région, un pas de plus a été franchi dans l’horreur ce matin avec le meurtre de quatre personnes dont 3 enfants devant le collège juif Ozar-Hatorah dans le quartier de La Roseraie, à Toulouse. Actuellement à New York pour trois jours de rencontre auprès de nos frères juifs avec une délégation d’une dizaine d’évêques conduite par le Cardinal Vingt-Trois, notre émotion est très grande. Nous exprimons aux familles touchées par cette horreur nos sentiments de profonde compassion et notre prière. »

Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées :
« Ce qui s’est passé ce matin est effroyable. Et le mot est faible. On ne peut être qu’atterré, s’incliner devant la douleur des familles, la communauté juive et associer à leur deuil tragique l’ensemble de nos concitoyens. »

Pierre Cohen, maire de Toulouse :
« Comme l’ensemble du conseil municipal, je suis horrifié par cet acte abominable. Je demande au Préfet de prendre toutes les mesures nécessaires pour garantir la sécurité des lieux publics, et notamment des lieux de culte, à Toulouse. »

Jean-Luc Moudenc, leader de l’opposition municipale :
« Dès que j’ai appris avec effroi ce qui s’est passé ce matin à l’école Ozar Hatorah, je me suis immédiatement rendu sur place. Je suis profondément choqué et j’assure l’ensemble des familles de mon plus solide soutien face à un crime d’une telle lâcheté. »

Nicolas Sarkozy, président de la République, candidat à l’élection présidentielle :
« Que celui qui a fait cela sache que tout, absolument tout, sera mis en oeuvre pour le retrouver et pour qu’il ait à rendre des comptes». «La République est beaucoup plus forte que tout cela: j’appelle chacun d’entre vous au recueillement, à la douleur, à la solidarité avec les victimes et à la confiance dans les institutions de la République pour retrouver celui qui a fait cela. »

François Hollande, candidat à l’élection présidentielle :
J’ai appris avec horreur la tuerie qui a fait plusieurs victimes à l’école juive Ozar Hatora de Toulouse. Cet acte, dont le caractère antisémite est aussi évident qu’abject, frappe des familles dans ce qu’elles ont de plus cher, leurs enfants, et endeuille toute la Nation. Je sais qu’elle se rassemblera autour de la même compassion. Tous les moyens doivent être mis en œuvre pour arrêter et punir le coupable de cette ignominie. J’ai décidé de me rendre immédiatement à Toulouse pour m’incliner devant les victimes et pour manifester toute mon émotion et toute ma solidarité à leurs familles et à la communauté juive de France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *