Mohamed Merah : portrait d’un tueur en série.

mohamed-merahMohamed Merah, auteur présumé de l’assassinant du militaire toulousain, des militaires montalbanais, du professeur et des enfants de l »école Ozar Hatorah à Toulouse.

Il est français d’origine algérienne, né le 10 octobre 1988 à Toulouse, il a 23 ans et travaillait dans une carosserie de la région toulousaine. Il est issu de la délinquance et « a des attaches avec des personnes se réclamant du salafisme et du djihadisme ».

Mohamed Merah était connu de la DCRI (Direction centrale du renseignement intérieur). Selon Claude Guéant, il a « effectué des séjours en Afghanistan et au Pakistan dans le passé, c’est quelqu’un qui a des attaches avec des personnes qui se réclament du salafisme et du jihadisme ». L’homme aurait déjà été arrêté à Kandahar, en Afghanistan, pour avoir posé des bombes.

« Sa radicalisation s’est plutôt faite au sein d’un groupe d’idéologie salafiste », a détaillé Claude Guéant, et elle s’est affermie lors de ses deux voyages en Afghanistan et au Pakistan. Le groupe salafiste auquel il appartiendrait est un « groupe toulousain qui n’a pas forcément de nom » et qui est « composé d’une quinzaine de personnes », a-t-il précisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *