Rencontre avec Rubby Battery, la toulousaine de The Voice.

rubby-the-voice-portraitDécouverte il y a peu dans le nouveau télé-crochet de TF1, The Voice, Rubby, la jeune toulousaine a accepté de répondre à nos questions.

Rubby, on vous a découvert lors du prime des auditions à l’aveugle de The voice, parlez-nous un peu de vous ?
J’ai 17 ans, je suis en seconde au lycée Pierre Paul Riquet à Labège près de Toulouse. Chanter pour moi est plus qu’une passion. Grâce à ma famille, je fait du gospel depuis toute petite et de la danse aussi. J’aime beaucoup le RNB, la soul la new soul. J’adore Beyoncé, Steeve Wonder, Jessie J…

Si vous aviez la chance de faire un duo se serait avec qui ?
Sans hésitation, Beyoncé.

Qui vous a donné envie de chanter ?
C’est dans les gènes de ma famille, personne ne m’a donné envie. J’aimerai vivre de la chanson, c’est sûr mais je n’arrête pas pour autant mais études, je veux acquérir un bagage intellectuel aussi. C’est très important.

Sur Toulouse, on parle beaucoup de vous, cette notoriété ne vous fais pas peur ?
Je ne sais pas. Je ne me rends pas compte de tout ça ; cela me fait rire. Je ne me prend pas la tête.

Vous êtes sur la tournée de The Voice et naturellement de passage à Toulouse le 8 juin prochain. Doit-on s’attendre à des surprises ?
Malheureusement je n’en sais rien du tout. Je sais qu’on passe à Toulouse en juin mais c’est tout ce que je sais pour l’instant.

Qu’est que cela vous a fait quand Louis Bertignac s’est retourné lors des auditions et donc vous voulez dans son équipe ?
J’ai été fière qu’il se retourne et touché en même temps.

Depuis votre intégration dans l’équipe de Louis Bertignac, que s’est-t’il passé ?
Il s’est passé plein de choses ! Je mûris et grandis de jour en jour. Louis est gentil, il ne se prend pas la tête, tout comme moi. Quand on a besoin de lui il est là. C’est quelqu’un de sensible et d’humain.

rubby-the-voice-chant

Avez vous des affinités avec des membres de votre équipe ?
Oui on est tous soudés les uns aux autres. Moi, je m’entend bien avec Louise et Sacha qui est parti malheureusement.

Dans votre équipe qui redoutez vous ?
Je ne redoute personne. Pour moi, dans ma tête, ce n’est pas une compétition donc je profite de cette chance qui m’est donnée. Même si lors des battles, j’avais peur j’ai donné le meilleur de moi même. Je peux dire que la peur peut être positive pour se donner à fond.

Si vous arriviez à être la seule de votre équipe, parmi les autres candidats qui craignez-vous le plus ?
Tous sans hésitation, ils ont tous un niveau et un style.

Votre univers musical, comment le définiriez vous ?
J’ai un côté « fou et ordonné ». C‘est à dire je touche à tout, je prend par si par là mais en même temps je sais ce que je prend pour pouvoir m’enrichir. Je suis comme Louis un peu.

Rubby Battery est une jeune fille pleine de fraicheur mais avec une grande sagesse. Elle a la tête sur les épaules et a répondu à nos questions avec une grande simplicité. Chapeau Mademoiselle, on vous retrouve samedi soir sur TF1.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *