Toulouse subventionne les vélos électriques.

velo-electriqueToulouse et son agglomération subventionnent à leur tour l’acquisition par leurs habitants d’un vélo électrique, a indiqué la communauté urbaine qui a adopté jeudi une délibération à cette fin.

Les Toulousains qui voudraient se mettre au vélo électrique dans une agglomération congestionnée pourront bénéficier d’une aide correspondant à 25% du prix d’achat et plafonnée à 250 euros.

Les instigateurs tablent en effet sur un prix de 900 euros pour un vélo de qualité correcte. Parmi les engagements à prendre en retour, les amateurs devront acheter une bicyclette neuve, ne pas la revendre avant trois ans et justifier de leur domiciliation dans l’une des 37 communes de la communauté urbaine.

L’opération vise à réduire les déplacements en voiture puisque deux tiers des trajets automobiles font 2 ou 3 kilomètres, dit la communauté urbaine. Toulouse imite ainsi des grandes villes comme Paris, Lyon ou Nice, ou moins grandes comme Rodez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *