L’automobiliste recherché pour la mort d’un gendarme a été écroué dimanche.

justiceL’automobiliste qui avait effectué un dépassement dangereux et a provoqué une collision entre deux autres voitures, tuant un gendarme et faisant deux blessés graves à leur bord, a été écroué dimanche. Cet homme de 35 ans, auto-entrepreneur dans le bâtiment, ne s’était pas arrêté après l’accident.

Il a été retrouvé par les enquêteurs vendredi après-midi chez des proches, près de Châteauroux, où il a été mis en garde à vue avant d’être ramené à Toulouse. Son véhicule , une Jaguar vert foncé avait elle était retrouvée rapidement, abandonnée dans la commune de Balma.

Le conducteur « a été mis en examen pour homicide et blessures involontaires, aggravés par un délit de fuite et une violation manifestement délibérée d’une obligation de sécurité par franchissement d’une ligne continue », a déclaré le procureur de la République à Toulouse, Michel Valet. Il encourt jusqu’à dix ans de prison et l’annulation plus que probable de son permis de conduire.

D’après les premiers éléments de l’enquête, deux gendarmes en congé circulaient jeudi matin à bord d’une voiture privée à Maureville près de Caraman, trente kilomètres à l’est de Toulouse, lorsqu’un véhicule arrivant en sens inverse a effectué un dépassement dangereux, au sommet d’une côte. Le gendarme qui conduisait a effectué une manoeuvre d’évitement, s’est retrouvé en travers de la route et a été percuté par la voiture qui venait d’être dépassée. Les deux conducteurs ont été grièvement blessés et le gendarme passager, 44 ans, père de deux enfants, a été tué.

Le conducteur dont le collègue a été tué n’a pu être entendu, car il est toujours hospitalisé avec de très sérieuses blessures, même si le pronostic vital ne semble pas engagé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *