TFC / LOSC : les Violets ne seront pas au Stade de France.

tfc-alain-casanovaLes années se suivent et se ressemblent pour le TFC en Coupe de la ligue. Une fois de plus, les Violets ne verront pas le Stade de France par ce biais là.

Certes pas gâtés par un tirage au sort ardu chez l’ogre lillois, les Toulousains démarraient pied ua plancher une rencontre placée sous le signe du Turnover, avec un temps de jeu offert aux peu habituels Blondel, Regattin, Sirieix ou Braaten. Mais très vite, la domination toulousaine ne se concrétisant pas, ce furent les locaux lillois qui prirent l’ascendant d’une partie qui allait devoir se régler aux prolongations.

« C’est dur pour les joueurs d’être battus en toute fin de prolongation mais on a beaucoup subi. » (Alain Casanova)

L’expulsion de l’impeccable Yago modifiait quelque peu la donne, et malgré un Blondel des grands soirs et une défense héroique , les Violets cédaient à 3 minutes de la séance des tirs au but sur une sublime frappe en pivot de Nolan Roux (117 ème). De quoi nourrir de gros regrets.

Alain Casanova, entraîneur de Toulouse : « C’est dur pour les joueurs d’être battus en toute fin de prolongation mais on a beaucoup subi. On était très bien organisé, on a bien défendu. Mais on a eu une maîtrise trop pauvre, on a rendu trop vite les ballons. Cela a permis à Lille de prendre confiance. On n’a jamais su leur poser problème, leur faire peur. Un match où on subit autant c’est difficile. Ce n’est pas parce que vous allez mettre le copier-coller de la journée précédente que vous allez être plus ambitieux. On a un groupe très restreint et il faut que tout le monde ait du temps de jeu, se sente important. J’ai essayé de mettre l’équipe la plus forte sur le plan mental, sur le plan physique. Cela n’a pas suffi. Cela n’a pas été un match facile pour Braaten mais cela n’a pas été un match facile pour le TFC. »

Laisser un commentaire