Encore des suppressions de postes à Toulouse : cette fois chez SFR.

sfrMercredi dernier, 28 novembre 2012, l’opérateur téléphonique au carré rouge a annoncé la suppression de 856 postes dont de nombreux sur le site de Toulouse.

La colère monte chez les employés de SFR après l’annonce de la suppression de 856 emplois. Les sites de Toulouse, Metz et Lille seront les principaux concernés par cette décision. Selon la direction de SFR, les départs seront strictement volontaires et aucune nouvelle embauche ne sera validée. Après Sanofi et le voyagiste Fram, l’emploi à Toulouse est fortement menacé.

Selon le principal syndicat télécom, des grèves sont envisagées sur les trois sites concernés par les suppressions d’emplois. La CGT appelle d’ores et déjà à une grève globale sur les 3 villes. L’état s’est immédiatement saisi du dossier et ce ne serait plus de 400 emplois qui seraient finalement supprimés sur la base du départ volontaire.

Une réunion a eu lieu hier, lundi 3 décembre, entre les responsables de SFR et les partenaires sociaux pour négocier les conditions d’accompagnement des collaborateurs.

Laisser un commentaire