Retour sur le Tour en Midi-Pyrénées.

tdf-2013-daniel-martin-francois-hollandeEn ce bel et ensoleillé dimanche, la Grande Boucle était de passage dans notre région pour la troisième journée consécutive. L’occasion pour notre reporter Damien Paramio d’aller humer l’ambiance de cet évènement planétaire et d’en rendre compte pour WebToulousain. Retour sur cette 9ème étape du 100ème Tour de France.

 

 

C’est donc sous un soleil estival que les coureurs de cette 100ème édition du Tour de France se sont élancés de Saint Girons en Ariège pour rallier en fin d’après-midi Bagnères de Bigorre. L’équipe de WebToulousain était postée sur la commune de Saint Béat, tant pour des raisons sportives (lieu stratégique après la descente du col de Menté) que pour l’actualité malheureuse qui a frappé récemment ce village mythique, autrefois nommé « Clef de France ».

La caravane était ponctuelle pour traverser la commune, et avec elle son lot de cadeaux qui ont ravi petits et grands. Toujours un vrai spectacle, avec ses animations, ses couleurs et ses véhicules improbables. Henri, 67 ans, venu de Cazères, nous confiait :  » La caravane publicitaire participe de la magie de l’évènement, sans elle ce serait différent ».

Puis, alors que les coureurs en terminaient avec la descente du col du Menté, et avant de s’attaquer au tout aussi coriace Peyresourde, les instances du Tour, Christian Prudhomme (voir réactions plus bas) en tête, faisaient une halte symbolique pour échanger quelques mots avec Mr le Maire de Saint Béat et lui remettre un chèque. Dass un geste qui les honore et en dit long, les coureurs avaient en effet renoncé aux gains du jour (prime du vainqueur d’étape, de la combativité, etc…) pour en faire dons aux sinistrés.

Enfin, ce fut le tour des coureurs de traverser la cité et redonner le sourire aux habitants et voisins. Le Français, Pierre Rolland, porteur du maillot à pois était dans la bonne échappée, accompagné notamment d’Alejandro Valverde courreur de l’équipe Movistar.

Suivaient à toute vitesse derrière le groupe maillot Jaune du favori Chris Froome, l’Espagnol Contador et Cadel Evans. Un chapelet de coureurs suivaient à des intervalles irréguliers, les premières pentes des Pyrénées ayant déja entamé les organismes.

A l’arrivée, sous les yeux du président de la République François Hollande, c’est Daniel Martin de la team Garmin qui levait les bras, les autres gros poissons se neutralisant plus ou moins, à l’exception de l’outsider Richie Porte, grand perdant du jour. Une superbe journée de vélo, une fête populaire de tous les instants. En somme, un très beau dimanche de sport dans notre région.

Laisser un commentaire