Incendie volontaire au Complexe du Ramier.

toulouse-studio-one

Terrible incendie dévastateur dans la nuit de lundi à mardi 26 novembre 2013 au Complexe Le Ramier à Toulouse. La discothèque « Studio One » a été prise pour cible par des individus qui ont lancés deux véhicules incendiés dans l’établissement.

 

Souvenez-vous en début d’année, la discothèque avait été fermée par décision judiciaire suite à la découverte de grosses sommes d’argent et d’armes à feu dans les locaux de la boite de nuit. Le propriétaire de l’époque avait été mis en examen et est soupçonné de fraude aux organismes sociaux et de travail dissimulé.

Cette nuit, le Studio One a subi de lourds dommages suite à l’incendie volontaire (vers 4h30). 2 voitures en flammes ont été lancées dans cet établissement installé sur l’île du Ramier. Heureusement aucun client n’était présent car l’établissement n’était pas ouvert et le vigile a réussi à sortir à temps et n’a pas été blessé.

30 personnes sont dorénavant au chômage technique, y compris le DJ résident Chino qui a appris la triste nouvelle au petit matin. Le patron du complexe du Ramier, Jean-Jacques Lasserre a confié aux journalistes de France 3 : « On nous en veut ! ». En effet, en 2008, le complexe Omega (ex-Aposia), situé zone artisanale de Montaudran à Toulouse, qui lui appartenait avait déjà été la cible d’un incendie criminel.

Pour sûr que toute la lumière devra être faite par la police judiciaire qui se déplaçait aujourd’hui pour débuter son enquête. En attendant, les fêtards toulousains devront se rabattre sur les autres lieux de la nuit du centre ville ou de la périphérie.

Laisser un commentaire