Des news de la Toulousaine Rubby.

Rubby 2 Copier3 ans après avoir participé au jeu de télé-crochet « The voice » saison 1, Rubby poursuit son rêve, celui de faire de la musique.

A l’approche de la nouvelle saison, nous avons voulu avoir des nouvelles de notre toulousaine préférée.

Gaëlle, notre rédactrice en chef , a eu le plaisir de passer quelques instants en compagnie de celle que l’on surnommait la petite Beyoncé.

Rubby, quoi de neuf depuis la dernière fois ?

J’ai eu mon bac, mon premier single « Panique pas » est sorti. Mon album est en préparation.

Que de bonnes choses depuis cette merveilleuse aventure humaine. Je continue tout de même mes études, je vais prochainement suivre une formation d’hôtesse de l’air.

En parlant de cette aventure, as tu gardé contact avec les anciens candidats ou coachs ?

Oui bien sûr. J’ai même eu le plaisir de rencontrer les candidats des saisons suivantes sur le plateau.

Vous savez The voice, c’est plus qu’un jeu, c’est une grande famille qui s’entraide. L’ambiance était telle que l’on pourrait s’imaginer à un grand repas de famille.

Ton premier single « Panique pas » est sorti, présente le nous ?

C’est un single aux styles mélangés. Je voulais que ce titre regroupe toutes mes influences musicales. Tous ces styles font partis de moi (pop, hip hop, ambiance caribéenne). C’est en quelque sorte un mix de tout.

Je voulais que ce titre me ressemble voici le résultat.

Et ton album ?

Ce sera un album très éclectique. Vous y retrouverez toutes mes couleurs musicales. Actuellement le titre n’est toujours pas trouvé mais il ne manque plus que les finitions à faire. Cet album comptera 15 titres.

Mon équipe et moi avons pris le temps de faire un bel opus qui me ressemble. Il fallait trouver la bonne direction musicale. Cette album m’aura permis de faire de belles collaborations.

Comment ça de belles collaborations ?

Oui, j’ai fait un duo avec The Coolege. Après, j’avais envie de travailler avec Corneille. Je l’ai contacté pour lui en parler et il m’a composé un titre qui me correspond.

Quant à Christophe Maé, il m’a donné une magnifique chanson qu’il avait composé.

Que peut on souhaiter de plus à Rubby, à part réaliser son rêve : ne faire que chanter.

Bon vent sur la route du succès.  

Laisser un commentaire