Le talentueux québécois, Olivier Dion, nous ouvre les portes de son jardin secret.

olivierIl a un nom certes prédestiné, mais ce n’est pas tout. Son premier single « si j’étais son soleil » débarque en France.
Gaëlle, notre rédactrice en chef a eu envie de vous faire découvrir la nouvelle star québécoise « Olivier Dion ».

Entre deux enregistrements télé dans son pays natal, Olivier Dion s’est prêté au jeu des questions/réponses de Gaëlle. Le tout arrosé de l’accent Toulousain et Québécois, je vous laisse imaginer.

Olivier, qui se cache derrière cette magnifique voix ?

Je suis un interprète québécois. J’ai eu la chance de participer à la star ac québécoise ainsi qu’à la magnifique comédie musicale « Hair ».
J’ai aussi eu le privilège de présenter une émission de concours de chant et de danse à la télévision québécoise.
Maintenant, je débarque en France et en Europe.

La musique tient une place importante dans ta vie, as-tu commencé tôt ?

J’ai débuté très jeune. J’ai baigné dans cet univers depuis ma plus tendre enfance, mon père chantait dans un groupe amateur.

Quelles sont tes influences ?

J’écoute de la musique pop, urbaine. En fait, j’écoute selon mon humeur, de la pop, de la folk…
J’aime beaucoup Bruno Mars, Ed Sherran…
J’ai découvert, il y a peu, le groupe français Christine and the queens et j’adore.

Ton premier single « si j’étais son soleil » cartonne en France, qu’est ce que cela représente pour toi ?

Je suis super content de voir une réaction comme ça. C’est vraiment une belle surprise. Je suis ravi qu’il vous plaise même si je ne l’ai pas écrit.

En parlant de ça, tu as eu la chance de collaborer avec Doriand (qui a écrit entre autres pour Mika, Julien Doré), comment s’est passée cette fusion ?

Mon équipe l’a contacté pour qu’on travaille ensemble. Malheureusement, on a beaucoup travaillé par mail.

Encore une première, tu as eu la chance de faire les premières parties de Véronique Dicaire à l’Olympia, qu’as-tu ressenti ?

C’était un énorme privilège, j’étais vraiment heureux et impressionné de jouer dans une salle si prestigieuse qu’est l’Olympia.

Gardes-tu un bon souvenir de ton aventure « Star Ac » ?

C’est vraiment de bons souvenirs. Cela m’a aussi, en quelques sortes, permis de me lancer. Vraiment c’est une belle expérience humaine.

Et cet album ?

Pour le moment, il est en préparation. Il sera dans la lignée de mon 1er single avec des nuances organiques.

 

Nous attendons avec impatience la sortie du premier album d’Olivier Dion qui sera à mon sens un véritable diamant.
Mais surtout de le voir se produire dans notre magnifique ville rose.
Olivier, la France est ton soleil…

 

Laisser un commentaire