« Hé Mademoiselle ! », une vidéo toulousaine contre le harcèlement de rue.

he-mademoisellePlus de 320.000 vues ce matin après seulement 10 jours de publication sur YouTube, la dernière vidéo de l’ESMA (Ecole supérieure des métiers artistiques) à Auzeville-Tolosane signée par cinq étudiants est en passe de devenir virale. Sur la thématique du harcèlement de rue, elle présente de façon décalée et humoristique le quotidien d’une jeune fille normale.

Pour parler du harcèlement de rue, ces cinq étudiants de l’ESMA ont choisi l’humour et le thème de la comédie musicale. C’était leur projet de fin d’études à l’ESMA, « douze mois de travail non-stop »  raconte Léa Parker, une des réalisatrices.

« Tu balances ton train arrière, ça me fait l’effet d’un coup de Taser ! » — Un des agresseurs

C’est l’une des réalisatrice du court-métrage, Léa qui a eu l’idée du sujet  : « C’est un thème méconnu, discrédité même ! ll y a beaucoup de gens qui pensent qu’on devrait être contentes de se faire siffler dans la rue… Mais quand on est une femme et qu’on subit ça en permanence ce n’est plus un compliment ! C’est dégradant. » Les réflexions qu’on entend dans le film viennent d’ailleurs de leurs expériences personnelles ou de témoignages postés sur des sites comme le tumblr « Paye ta shneck » ou « Harcèlement de rue« .

Selon un rapport remis au gouvernement en avril dernier, 100% des usagères des transports en commun ont déjà été victimes de harcèlement de rue ou d’agressions sexuelles. « Le sexisme peut venir de tout le monde » explique Léa. « On le voit dans la vidéo avec son copain, qui n’est pas un mauvais garçon… Mais il se relâche deux minutes et il y a un automatisme qui ressort. » L’automatisme en question : « On mange quoi ce soir ? »

Grégoire Vannier, professeur de sémiologie et de scénario à l’ESMA, a particulièrement suivi ce projet : « l’image que l’on a c’est le petit gars des quartiers, le petit wesh comme on dit. Mais quand on regarde les sites on découvre que les jeunes fils de bonne famille ont aussi ce genre de comportement. C’est bien plus répandu que l’image que l’on en a ! »

Une vision qui provoque des débats enflammés dans les commentaires sur Youtube et Facebook. « Tant mieux » dit Léa ! « Une polémique c’est le meilleur moyen de faire parler de ce sujet ! »

Pour les soutenir, leur page Facebook : Hé Mademoiselle (https://www.facebook.com/hemademoiselle/). Un film de Claire Bataille, Victor Dulon, Pierre Herzig, Gaël Lang et Léa Parker.

Laisser un commentaire