Le cycliste masqué chez Hugo Sport !

le-cycliste-masqueAprès la Wag, le footballeur, le rugbyman, Hugo Sport continue de surfer sur le filon du « masqué ». Avec cette fois, une corporation dont beaucoup attendaient qu’elle présente les coulisses du métier : le cycliste.

C’est donc depuis 2  semaines que vous pouvez découvrir en kiosques les méandres de ce sport où l’omerta, et l’histoire l’a prouvé, est si souvent de mise.

 

En collaboration avec Antoine Vayer, un « insider » tout trouvé pour mettre en forme cet ouvrage,un coureur se livre sur les codes qui régissent le Vélo, sans éluder aucun sujet : en première ligne desquels le sempiternel dopage, une réalité selon @festinaboy (son compte Twitter pour essayer de percer le mystère). Les petits arrangements entre amis quand il s’agit de se répartir les victoires, ou encore les grandes mascarades de Critérium d’après Tour de France, où les classements sont décidés par les organisateurs.

Un ouvrage passionnant pour les initiés, à quelques semaines de voir les cyclistes arpenter les pentes vallonnées de notre région. Mais qui est donc ce cycliste masqué me direz vous ? Là encore, les spéculations vont bon train, et il vous appartiendra de vous faire votre avis, nous allons tout de même vous livrer quelques bribes. A charge pour vous de procurer le livre et de nous donner vos idées sur nos réseaux sociaux :

Toujours en activité, j’ai couru sur les cinq continents, j’ai participé avec succès à plus de 15 grands Tours, à toutes les épreuves classiques, aux JO. J’ai tout vu, tout entendu, mais pas encore tout lu. J’ai donc voulu écrire le reste, humainement et sans concessions ».

Quand à 20 ans et pendant les 15 qui suivent, on vous propose entre 100 000 et 500 000 euros par an pour pédaler, vous passez vite d’une passion et d’un rêve à une réalité plus pragmatique. D’entrée vous dites à celle qui va devenir votre femme « Tu seras toujours ma priorité numéro 2, après le vélo ».

Bien plus encore à découvrir dans ce livre que j’ai personnellement dévoré, tant le rythme est alerte et l’introspection dans ce monde d’ordinaire fermé si passionnante. Alors, mettez vous en chasse patate et après un bon coup de giclette, nul doute que vous lèverez les bras à l’arrivée. On l’espère, sans tomber dans tous les pièges dont regorge ce monde impitoyable.

Je suis le cyclsite masqué, Ed Hugo Sport, avec la collaboration d’Antoine Vayer, 17,50 euros

https://twitter.com/festinaboy   

Laisser un commentaire