Les Bodins vont enflammer le Zénith en Mars !

Ils enchaînent les succès… Comiques devenus incontournables, stars du petit écran, ils ont ravis les téléspectateurs avec leur pastille humoristique La télé des Bodin’s dans l’émission Amanda, diffusée du lundi au vendredi sur France 2 de Septembre 2016 à Février 2017. Désormais, c’est à travers une tournée événement que nous retrouvons le duo explosif formé par les Bodin mère/fils. A l’occasion de leur venue prochaine à Toulouse, j’ai eu le plaisir de découvrir celui qui se cache derrière la sanguine Maria Bodin, le sympathique et chaleureux Vincent Dubois. On ne les présente plus…mais on va quand même vous les présenter !

Fervents défenseurs du monde agricole qu’ils se plaisent à caricaturer, ils amusent tout autant qu’ils attendrissent. Mais qui sont réellement ces deux comédiens, soigneusement dissimulés derrière leurs personnages phares…? Tout commence par une belle histoire d’amitié…

Vincent raconte : « Tous les deux originaires de la campagne, nous nous sommes rencontrés il y a 25 ans…La création des personnages de Maria et Christian est directement inspirée de personnes que nous avons réellement croisées…Oui, on a rencontré des Bodin ! » Le tandem est né ! Les deux acolytes commencent par se produire à Descartes en Indre et Loire dès 1994, ce qui leur vaut de connaître un certain succès dans leur région. Aujourd’hui auréolés de gloire et de reconnaissance, Vincent Dubois (Maria) et Jean-Christian Fraiscinet ( Christian) conservent le souvenir de leurs débuts et se plaisent à relater le parcours qui petit à petit, a su les conduire à la réussite. L’interprète de madame Bodin précise : « C’est arrivé tout doucement. On a commencé par des petites salles, on a fait le festival d’Avignon. Juste avant, nous avions fait notre première scène au théâtre des 3T à Toulouse justement…A croire que ça nous a porté chance… ».

Un succès qu’ils on vu prendre forme au fil des années et du travail accompli, ce qui leur permet aujourd’hui de savourer pleinement leur récompense, en toute humilité. « Vous savez, le secret du bonheur, c’est de s’épater de ce que l’on vit .

 De scène en scène, de ville en ville…Depuis le 19 janvier dernier, Les Bodin’s se promènent partout en France pour aller à la rencontre de leur public…Et ils ne sont pas seuls ! Leur célèbre lieu de vie, reproduit grandeur nature, les accompagne chaque soir de spectacle. Ainsi, pour deux dates consécutives, les 11 et 12 mars prochain ; le Zénith de Toulouse prendra des allures de ferme géante offrant ainsi aux spectateurs un moment de franche rigolade dans un cadre champêtre époustouflant. Une mise en scène exceptionnelle rendue possible grâce à une équipe de qualité, comme tient à le souligner Vincent Dubois : « C’est grâce à Cheyenne Productions et à toute l’équipe qui œuvrent sur cette tournée. Il y a 60 personnes à la technique, 10 semi remorques. Nous sommes 8 comédiens sur scène. Il y a aussi de vrais animaux, comme dans une vraie ferme. On est une grande famille. »

Une ambiance familiale, voilà qui caractérise parfaitement l’esprit de ce spectacle. Dans ces nouvelles aventures, Maria et Christian verront leur quotidien pimenté par une nouvelle venue à la ferme. Le comédien explique : « Une petite cousine parisienne, Julie, débarque à la ferme. C’est la rencontre de deux mondes, de deux modes de vies. On joue sur ce contraste. Le choc des générations promet aussi des moments cocasses, drôles et explosifs. Au travers de diverses situations, l’objectif est finalement de démontrer à quel point ils sont proches, malgré ce qui peut les opposer. » Les liens, au-delà des différences…

                                                                         

Un beau message que nous livrent Les Bodin’s, laissant entrevoir au cœur de l’humour, quelques jolis moments d’émotion. Vincent Dubois en profite pour faire le lien avec la relation fusionnelle unissant Maria à son fils Christian : « Maria porte clairement la culotte. Un bourreau et une victime, c’est souvent la recette d’une bonne comédie. Elle est dure, mais elle l’aime son gamin ! Au fond, elle n’a pas du tout envie qu’il la quitte. » Sous des aspects routiniers, un amour qui demeure sans conditions. La routine…Qu’en est-il du coté des comédiens ? Lorsqu’on lui demande si il éprouve parfois une certaine lassitude à interpréter son rôle depuis tant d’années, la réponse de Vincent Dubois est sans appel : « Il n’y a aucune lassitude. J’ai de la tendresse pour Maria. Si je devais lui citer à la fois une qualité et un défaut, je dirais qu’elle est excessive dans ses combats. » Le comédien reprend : « Il est vrai cependant que c’est toute la difficulté du métier. 100 dates de tournée en un an…Il faut raconter la même histoire comme si c’était à chaque fois la première. Chaque soir doit être exceptionnel. »

Une énergie entretenue aussi grâce à la magie du travail à deux. « On est toujours dans la création. C’est ce qui fait le ciment de notre duo. » Et en effet, de l’énergie il en faut pour être a la hauteur d’un tel marathon. Un secret ? « J’ai un préparateur physique. Je fais du sports, beaucoup de natation. Pour dominer la fatigue en tournée, il y a certaines règles à s’imposer. Il faut de la discipline au niveau de l’hygiène de vie. Moi par exemple, je fais tous les jours une sieste de minimum une heure. » confesse Vincent. De bonnes habitudes qui s’avéreront bien nécessaires tout au long de leur périple, puisque cette tournée au rythme soutenu se poursuit jusqu’en 2018 . La ferme des Bodin fera notamment escale au Zénith de Paris les 24, 25 et 26 février prochains. Jouer dans la capitale représenterait t’il une pression supplémentaire ? Vincent Dubois l’avoue : « Oui. Ce n’est pas normal d’ailleurs…Mais en effet, Paris c’est particulier . Il y a la présence de certains professionnels, de certains médias…Mais le trac est présent à chaque date, même si l’impatience et le bonheur dominent. On a envie d’être à la hauteur de ce que les gens attendent de nous, de faire bien, tout simplement .» Ne pas décevoir le public, un objectif prioritaire et commun à chaque artiste. Les Bodin’s tiennent d’ailleurs à exprimer leur reconnaissance envers ceux qui les suivent. « On a juste envie de leur dire merci. Grâce à eux, on vit de notre passion… » Lorsqu’on évoque la ville rose, Vincent Dubois ne tarde pas à s’enthousiasmer. Il nous fait d’ailleurs partager son plus beau souvenir : « J’ai une anecdote particulièrement marquante liée à Toulouse. Ma petite Fanny aujourd’hui âgée de 22 ans a fait ses premiers pas sur la scène des 3T. C’est pour moi le souvenir le plus fort et le plus symbolique, dans ma vie à la fois d’homme et de comédien. » Fans toulousains, le rendez-vous est pris. Sur la scène du Zénith, les 11 et 12 mars prochain, de quoi graver de nouveaux instants de partage au cœur d’un show savoureux, mêlant rire, authenticité et tendresse.

Les Bodin’s au Zénith de Toulouse le 11 et 12 mars 2017 .  Et en tournée dans toute la France. Point de vente habituels.

Une pensée sur “Les Bodins vont enflammer le Zénith en Mars !

Laisser un commentaire