PTDN#12 : Pas de lézard…Y’a Suchard !

Salut mes poulettes !WT-petits-tracas-de-nanas

Oui, pour éviter de tomber dans la routine évoquée dans l’article précédent, j’ai décidé de varier un peu les appellations…Donc aujourd’hui, vous êtes mes poulettes ! Soyez plutôt flattées, c’est comme ça que j’appelle en général celles que je considère comme mes vraies copines 🙂

Il y a deux jours, c’était la journée de la femme ! Alors, comment ça s’est passé?

Moi le top du top ! Marius m’a envoyé un éblouissant bouquet de roses rouges, une boite de chocolats, le tout accompagné de ce petit mot trop mignon :  » A la plus parfaite, formidable, sublime femme du monde ! » …. Non, je déconne !

Ces derniers jours, j’ai été plutôt stressée…Et moi quand je suis stressée, je mange du chocolat…Et moi quand je mange du chocolat, je prends dix kilos par carré…Et en général, je ne mange pas qu’un carré…

C’est bien connu, le chocolat est réputé pour être un antidépresseur très puissant ! Et en effet…Dès lors que j’en ai un morceau dans la bouche, je me sens déjà mieux…Sa douceur sans égal s’empare de moi et réchauffe mon cœur…Puis je le sens fondre, et alors que la déglutition se fait imminente…Voilà que je culpabilise…Genre : « Pardon, pardon, pardon…Mais c’est trop bon…! »

Ensuite…Je me regarde dans le miroir…J’attrape ce petit surplus de peau situé sur chacune de mes hanches… Et je me traite de « grosse merde » ! Je pense à cette petite robe en vitrine, à l’été qui approche, à ce petit bikini…Et au final…Eh ben je déprime !

Pour la énième fois, j’ai demandé son avis à l’homme que j’aime sur le sujet…

Marius, en pinçant mes hanches : « Quoi…Ca là? »

Marius, se mettant de profil, relevant son tee-shirt et attrapant de ses deux mains le petit bidon de la quarantaine bien sonnée, conséquence aussi d’une consommation en charcuterie quelque peu excessive :  » Et ça…Qu’est-ce t’en penses ? »

Moi, attendrie : « Tu sais que j’en suis complètement dingue… »

Marius, agacé : « Alors qu’est-ce tu me saoules encore avec ça, putain?! »

Moi, énervée : « Oh, dis le si je t’emmerde hein !? Puis t’as pas répondu à ma question, j’ai grossi, OUI ou NON? »

Marius : « Tu sais quoi t’as au moins pris trente kilos, t’es super moche, j’sais pas comment tu fais pour être aussi moche… »

Moi : « C’est pas drôle…Tu penses pas ce que tu dis… »

Marius : « Ah si si…Je me demande comment je peux me taper un thon pareil tiens !

Moi : « T’es qu’un SALAUD ! »

Tremblement des murs…

Marius, de son air médusé, la voix montant dans les aigus:  » QUOIIII????? Répète !….Mais c’est dingue ! Tu réalises qu’on s’engueule pour une histoire de gros cul que t’as pas là ! »

Moi, excédée :  » DE HANCHES !!!!!!!!!!  »

Marius :  » Mais c’est OUF !!!!! »

…….

Marius, radouci, s’approchant pour m’embrasser, pinçant mes hanches par habitude : « T’es qu’une chieuse ! Mais Mmmm…Qu’est-ce que t’es bonne ! »

Voilà, ça, c’est la manière qu’à Marius de me dire que je suis belle, qu’il m’aime…Et qu’il a bien envie de me pécho aussi !

On s’est réconcilié sur l’oreiller…Le problème c’est que moi, les ébats, ça me donne faim, et en général, quand j’ai un creux après l’amour, j’ai plus envie de manger du chocolat que des brocolis vapeur …

C’est une spirale infernale…

Ca y’est, je commence à stresser…Je vous laisse, je vais me chercher un Suchard!

A vendredi prochain les…Bichettes ! D’ici là, ne vous tracassez pas trop…

Kiss.

Marie.

 

 

 

 

Une pensée sur “PTDN#12 : Pas de lézard…Y’a Suchard !

Laisser un commentaire