PTDN #15 : Kiss and Love

WT-petits-tracas-de-nanas

 

Salut les copines !

Alors, cette semaine ?

Moi ça va ! Je me sens en forme, avec Marius ça roule… Mais surtout…J’ai enfin en ma possession le dernier rouge à lèvres tendance d’une célèbre enseigne de cosmétiques, que je n’ai pas le droit de citer là, mais qui commence par un S ! Et qui finit par un A ! Et même qu’au milieu y’a le son « fo » écrit comme ceci « Pho ». Et même que juste avant la dernière lettre, vous pouvez retrouver le son « Rrrrrr… ». Je vous laisse remettre tout ça dans l’ordre….. Ca y’est ? Vous êtes trop fortes !

J’ai plusieurs passions dans la vie. L’écriture, la musique, le théâtre, les animaux, les fringues, le maquillage…Et faire des bisous à l’homme que j’aime ! Et tout à coup l’idée m’est venue…Et pourquoi pas faire fusionner les deux dernières?

J’ai toujours pensé que laisser des traces de baisers un peu partout sur la figure de son homme…Et éventuellement sur le col de sa chemise avait un coté pratique ! Ben oui, au cas où il prendrait l’idée à ce genre de nanas dont je n’ai toujours pas le droit de citer la marque (pardon l’appellation !) parce que c’est beaucoup trop vulgaire, mais dont celle-ci commence par un P et se termine par un E. Même qu’au milieu y’a un U et un T…Bref à une espèce de conasse, de s’approcher un peu trop près de mon mec, ça a au moins le mérite de mettre les choses un tout p’tit peu au clair, non ? Enfin, je sais pas… 

Bref, je me suis finalement mise deux secondes à la place de cet homme viril, poilu et « costaud »…Et j’ai pensé à sa crédibilité en tant que male pouvant totalement être remise en question par la présence de marques roses foncé en forme de bouche sur ses joues, mêlées à sa barbe de trois semaines. En même temps, n’est-ce pas une sacrée fierté pour l’homme de démontrer à quel point il est susceptible de rendre dingue ces dames? Enfin, LA dame d’ailleurs. Non, parce qu’il n’est pas utile non plus d’en avoir 36, on est bien d’accord.

Je me suis donc acheté le rouge à lèvres sans transfert. Depuis, j’ai dû tripler le taux de baisers à Marius, celui-ci s’élevant déjà approximativement à quelques milliards par seconde.

Avantageux, économique, je vous le recommande!

Et en plus, il est trop beau ! Quoi ? P—– je te préviens tu laisses Marius tranquille ! T’as bien pigé ???? Je parle du rouge à lèvres, C—–E !

Pardon…Faut vraiment que je travaille sur mon impulsivité, et sur ma jalousie maladive.

Je vous laisse,  il arrive…Et j’ai une trace bleue foncé à lui faire dans le cou.

A vendredi prochain les filles !!! D’ici là, ne vous tracassez pas trop…

Kiss.

Marie.

Une pensée sur “PTDN #15 : Kiss and Love

Laisser un commentaire