Have fun avec Paul Taylor on the Comédie de Toulouse le 22 November !

C’est l’ un des nouveaux phénomènes du Stand up. Il surfe sur un concept très particulier depuis son boom médiatique avec sa pastille What the Fuck France. Paul Taylor se produira sur les planches de la Comédie de Toulouse le 22 Novembre, pour la première fois à Toulouse. L’occasion pour Damien de partir à la rencontre de ce phénomène. Here we go !

Hello Paul, Tu as bâti ta notoriété en te moquant des petits travers des Français. D’accord avec l’adage selon lequel qui aime bien châtie bien ?

Grave ! J’utilise souvent cette phrase, c’est très dur de se moquer si on n’ aime pas quelque chose ou quelqu’un, après 8 ans en France, je serai pas là ou plus là si  je ne vous aimait pas, c’est une sorte de relation amoureuse. C’est comme avec ma femme, on s’aime à la folie, mais on se chamaille aussi, ça fait partie du jeu, alors oui, évidemment j’aime beaucoup la France et les français !

Tu vis depuis longtemps en France, tu arrives encore  à être surpris ou agaçé par de nouvelles choses.

Oui, ça fait 8 ans déjà, et j’arrive à encore trouver des choses qui m’énervent. Avec mon oeil d’étranger, je vois peut être davantage des choses qui passent inaperçues pour des français.

Des millions de vues sur Youtube, un spectacle qui cartonne. Peut on dire que  » my Tailor is rich » ?

(Rires) Pas encore, mais ça se passe bien, je suis très chanceux, je gagne ma vie en réalisant mon rêve. En quittant mon job chez Apple, mon but était d’arriver à me dégager un SMIC en faisant marrer les gens. Dieu Merci, j’ai franchi allègrement ce cap et c’est aux français que je le dois. Je m’estime très privilégié de pouvoir vivre correctement tout en faisant passer de bons moments.

Revenir en Angleterre c’est pensable pour toi ou never ?

Je suis ouvert à tout, je me concentre pour le moment  sur le public francophone, si je le joue en Angleterre ça serait pour les expatriés français, et ils sont nombreux. Après, la vie nous réserve des surprises alors pourquoi pas revenir faire des petites choses un jour en Angleterre, rien n’est exclu.

Toi qui connais bien les 2 peuples, est ce que les Anglais sont capables d’autodérision si quelqu’un faisait le même type de spectacle sur eux ?

L’autoderison est une force, je crois que les Anglais l’ont aussi, dès l’instant ou la critique est légitime , ça passerait aussi bien . Je ne te dirai sans doute pas la même chose pour les Etats-Unis. Ici, ma légitimité vient du fait que je suis là depuis de nombreuses années et je ne suis pas le gars qui critique alors qu’il a juste passé un week-end en France. Les gens aiment qu’on leur parle d’eux, et sont prêts à rire d’eux mêmes s’ils sentent que le gars sait de quoi il parle.

Y a t il un niveau d’anglais exigé pour prendre place à ton spectacle ? A1 ? A2 ?

Je parle les 2 langues, dans le spectacle le retour que j’ai souvent c’est celui de gens qui se surprennent à comprendre beaucoup de choses alors qu’ils pensaient être des billes en anglais. Ma gestuelle contribue beaucoup à ça aussi .  Les français comprennent bien  plus qu’ils n’osent parler. J’ai l’impression qu’il y a une sorte de honte à parler dans une langue étrangère si on ne la parle pas parfaitement. Mais au final le spectacle peut être compris et apprécié, tant par des anglophones que des français.

Petit jeu pour voir a quel point tu es imprégné de la culture française. Donne moi l’équivalent des expressions suivantes :

  • Like father like son  : Tel père tel fils (1 point)
  • when pigs fly :  quand les poules auront des dents (1 point)
  • It’s raining cats and dogs :  C’est un truc comme « il peut des cordes, non ? (1 point)
  • sleep with the fishes :   Ah ouais, ça c’est une expression pour dire que quelqu’un est mort, on l’entend souvent dans les Westerns.  Where is Mike ? He’s sleeping with fishes.  Mais je vois pas du tout l’équivalent français ! (0 point)  

To lose , ça t’inspire quoi ?

Perdre bien sûr ! Mais moi je  viens pour gagner ! Je ne connais pas Toulouse, il parait qu’il y a une propre culture et un accent particulier, donc j’ai hâte de découvrir. Je maîtrise déjà le « Oh putain » ! Je vais sans doute essayer d’agrémenter le spectacle de spécificités locales, comme le rugby, on va voir ce qu’il est possible de faire !

We’ve got it ! That’s all folks !  Thank you, dear Paul !

Thank you so much, Damien it was really fun ! See you in Comédie de Toulouse !

 

Paul Taylor joue « Franglais The Show », à la Comédie de Toulouse le 22 Novembre.

La première séance étant complète, une deuxième a été rajoutée, elles seront donc respectivement à 19h et 20h30.

 

Une pensée sur “Have fun avec Paul Taylor on the Comédie de Toulouse le 22 November !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *