Big Flo et Oli ont embrasé leur 4ème Zénith !

Prévoyants, nous avions pris nos places dès l’annonce de cette nouvelle date. 3 semaines d’attente mêlée d’impatience, et nous y voilà. Dans un Zénith encore une fois rempli, l’ambiance était elle aussi à l’impatience de l’arrivée des deux phénomènes Ordoñez.

Une salle brillamment chauffée par Redouane Bougheraba, qui se produira à Toulouse en Juin et que l’on essayera de vous présenter. Sa photo suffira à vous laisser imaginer l’ambiance ….

                                                                                         

Puis, après un clip animé retraçant le parcours des deux frères, tout en autodérision et en revendication de leurs racines, le show pouvait commencer avec le classique «  La vie normale ». Histoire de rappeler si besoin en était, que malgré l’incroyable succès, les deux frères sont restés ancrés sur terre, la tête certes dans les nuages mais les pieds bien en place sur le sol toulousain .

Toujours autant surpris de la ferveur populaire qui les enveloppe, on sentait chez Big Flo et Oli une vraie émotion face à ce défi majuscule : remplir un 4  ème Zénith d’affilée, cette fois au profit du Secours Populaire. Car en plus du talent, ils ont aussi du coeur.

Un 4 ème soir consécutif qui n’aura en rien entamé l’énergie des jeunes rappeurs, prêts à tout donner pour leur public, à la faveur de titres pêchus comme « Alors Alors » , mais également capables de moments de nostalgie ou de balades mélancoliques comme dans « Sac à dos » ou « Salope ». Les frangins alterneront avec bonheur tout au long de la soirée sur ces deux tempos.

Mention spéciale aussi pour le drôlissime Clash entre Big Flo et Oli . Humour et punchlines sont deux mamelles du rap et les toulousains s’en sont donné à coeur joie :

  • Au resto, tu manges que la salade, dans le bus les gens de te laissent leur place, ils pensent que t ‘es malade !
  • T’as une calvitie, pas sûr que ça te plaise, après les concerts je t’embrasserai le crâne comme Barthez
  • Je suis le petit frère mais c’est mon flow qui pèse des tonnes, à 24ans tes seuls amis c’est des Pokémon

Ils l’avaient annoncé, ce défi serait aussi l’occasion d’offrir quelques surprises à leur public. Une assemblée survoltée lors de l’apparition du papa Fabian pour interpréter « Papa » ( pouvait il en être autrement ?) .

Un public en feu, constamment challengé par les deux artistes pour être  » le meilleur des 4 Zéniths ». Et qui aura gagné ses galons lors de la reprise en coeur du désormais mythique  »  Dommage« . Ce qui « déclencha »  le cadeau promis, qui fut de taille . Une des légendes du « rap game », Mc Solaar prenait place sur scène pour interpréter un grand classique  » Caroline ». Venu exprès pour l’occasion ( comme Soprano dans le week end)  , Claude MC témoignait par sa présence de la place désormais occupée par Big Flo et Oli sur la scène rap française.

Grand moment aussi que le « sketch »joué avec Wawad, notre champion de France de Beatbox, qui nous entraîna dans des souvenirs ( mythos de toute évidence ! ) de cette bande de trublions. Sans oublier le  » Ca va trop vite », toujours débité à vitesse exceptionnelle avec en featuring un certain Maxime Carrasso, pioché dans le public et qui aura vécu son moment de gloire !

Enfin, en point d’orgue de la soirée, Big Flo et Oli ( vêtu du maillot third du TFC) remettaient un chèque de 100 000 euros au Secours Populaire pour cette soirée. Une soirée en tous point parfaite, superbement résumée par ce tweet lu au débotté ce matin .

 

Une pensée sur “Big Flo et Oli ont embrasé leur 4ème Zénith !

Laisser un commentaire