Keen V en interview sur Webtoulousain et au Zénith ce dimanche !

Il clôturera sa tournée triomphale ce dimanche au Zénith de Toulouse. Nul besoin de présenter encore Keen V, numéro 1 I Tunes dès la sortie de son dernier album, 7, qu’il défendra ce dimanche face aux Toulousains. 7 comme son 7 ème album, comme son chiffre bonheur également.

L’occasion était belle pour WebToulousain de partir à la rencontre de cet artiste aussi naturel en interview que sur scène. Magnéto.

Bonjour Keen V, tu viens nous présenter, ton 7 ème album, que tu présentes souvent comme le plus abouti, le meilleur de tes 10 ans de carrière.

Oui, en tout cas le mieux ficelé pour être joué sur scène, j’ai voulu un album qui me corresponde vraiment et je crois que c’est ce que l’on a réussi, ce n’est pas pour moi le meilleur en studio, quand je l’écoute je regrette certaines choses que j’aurai pu faire autrement, mais indéniablement pour le livrer à un public sur scène il est top ! Et ça tombe bien, c’est l’essence de notre métier !

En quoi est il différent ? Tu parles souvent de sagesse à ce stade de ta carrière, après 10 ans à arpenter les plateaux et les Zéniths.

Ouais, un peu trop, c’est vrai que je suis dans cette phase là,l’âge aidant, et c’est ce que je disais à l’instant, quand je l’écoute par moments je me trouve trop sage, mais cela me servira pour la suite assurément, et pour mes prochains travaux.

Tu as annoncé vouloir bientôt faire une pause dans ta carrière pour t’adonner à d’autres projets. Qu’en est-il ?

Oui, mais pas pour tout de suite, là je travaille déjà sur le prochain album qui donnera lieu à une tournée, et à la fin de cette tournée là, oui j’aimerai bien me poser un peu, me ressourcer. Cela ne durera pas bien longtemps car j’aime trop composer, être en studio. Mais j’ai deux ou trois pépins de santé que je remets à plus tard et dont je voudrais m’occuper. J’ai aussi deux frangins qui sont avec moi sur scène, et que j’aimerai bien lancer pour qu’ils fassent leur propre musique. Les projets ne manquent pas !

De toute façon, tu dis souvent que tu ne considères pas cela comme un vrai métier, non ?

Exactement, moi je vais pas travailler, je vais kiffer ! La seule contrainte du « métier » c’est de faire les heures de route pour aller d’une ville à une autre, mais tu sais pourquoi tu le fais, quand au bout tu as la récompense ultime de l’adrénaline du concert et de tout ce que les fans te renvoient, ça compense largement !

Toulouse, ça te parle ?

Ah, et comment que ça me parle ! Tu sais, j’ai vécu deux ans à Montauban et j’en garde un excellent souvenir ! J’allais très souvent à Toulouse, et pour moi la place du Capitole ça fleurait bon les vacances ! Il règne une douceur de vivre très agréable, les gens sont sympas, tu rentres dans un bar ou un resto, on te reçoit bien, l’accent est sublime, même si vous dîtes que vous n’en avez pas ! Et le public y est toujours très chaud !

A quoi peut-on s’attendre sur le concert de ce dimanche ?

Alors, je veux prévenir vos lecteurs, chaque fois qu’on joue un concert pour la dernière fois, c’est un joyeux bordel, ça part en couilles complet ! L’an dernier, c’était à Dijon et y’avait pas mal de surprises que je ne maîtrisais pas moi même ! Il y a des chances pour qu’il en soit de même ce dimanche, je préfère vous prévenir !


Keen V , en concert au Zénith de Toulouse, Dimanche 20 Mai

Laisser un commentaire