On a testé pour vous Enko la chaussure révolutionnaire made in Occitanie !

Nous vous parlions il y a peu de la chaussure révolutionnaire Enko, fabriquée à Castelnaudary  sortie du cerveau d’un ancien ingénieur aéronautique grand fan de running, Christian Freschi, secondé par son épouse Jacqueline.

Après la visite des locaux dont nous vous avions rendu compte, le temps était venu de s’adonner à un test grandeur nature, d’autant plus probant que je fais partie du coeur de cible de la firme chaurienne : en reprise d’activité physique, en léger surpoids,avec des problèmes de genoux .

Car c’est bien là qu’intervient Enko, qui n’est pas une chaussure de recherche de performance, de compétition, mais bien davantage l’outil indispensable de celui qui veut courir alors même que son médecin, ou la vox populi, n’autait de cesse de l’en dissuader .

C’est donc armé de ma paire de chaussure, forcément unique car adaptée à mon poids et à ma pointure . L’équipe d’Enko avait pris le soin de me demander ces infos en amont afin de préparer une chaussure « sur mesure ». Et c’est bien la spécificité de cette marque par rapport aux marques traditionnelles de running . Comment n’a t on jamais pensé que l’amorti pour un coureur de 110 kilos n’a pas les mêmes exigences que pour un de  65 ?

Rendez vous a donc été donné au Parc du Confluent à Lacroix Falgarde, un havre de paix que nous vous conseillons pour vos promenades, pique nique en famille, ou sortie running donc .

Première prise en main, et première bonne impression . Si la Enko est plus lourde qu’une chaussure classique ( plots + ressort) elle reste très légère et confortable à passer . Premier bon point .

Rapidement corroboré par les premières foulées, après s’être accroupi pour passer la chaussure du mode Walk au Mode Run ( bien veiller à aller au bout du cran pour enclencher la fonction Run). Conseil de débutant également, veillez à vous servir de vos deux mains à la fois pour enclencher la fonction Run.

Au cours de cette sortie, on aura pu tester la Enko sur des chemins de gravillons, sur de l’herbe, sur goudron, dans des descentes périlleuses ( voir vidéo) . Le résultat est le même, quel que soit le terrain : une impression de légéreté, de quasi flottaison.

Le moment de vérité était également attendu au lendemain de la séance. Verdict sans appel : moins de courbatures, un corps moins traumatisé et prêt à répéter l’effort. Ce n’est donc pas une légende, les ressorts d’Enko absorbent 90%  des chocs qui sont d’ordinaire absorbés par vos articulations.

Les runners le savent bien, une bonne chaussure est la base de ce sport qui ne nécessite pas des masses d’équipement spécifique. Alors, s’il y a un effort à faire, c’est bien sur la chaussure. Car sinon, c’est le corps entier qui trinque !  Enko garantit une utilisation de 2000 kilomètres sans dégradation de l’amorti ( de quoi voir venir!) . Que ce soit pour le ressort ou les crampons sous la semelle, Enko assure le « service après vente », en vous envoyant le matériel à domicile ou en le changeant pour vous.

Commercialisée uniquement sur le site Web au tarif de 299 euros, la Enko rencontre déja un fort succès, notamment aux Etats Unis ( elle y fut primée au CES de Las Vegas en 2016) mais également un peu partout ailleurs. Elle a également fait un tabac au salon du running à Paris à l’automne dernier .

Petite indiscrétion : Enko travaille déja sur une version « upgradée » de la chaussure actuelle, et bien sûr rendez vous est pris pour l’essayer dès sa sortie !

Quant à nous, après l’avoir essayé, nous l’avons adopté ! A vous de jouer !

Toutes infos utiles et lien pour commander :  https://enko-running-shoes.com/fr/

 

 

Laisser un commentaire