Le nouveau Tampon est sorti ! Un régal !

Alors que la France du rugby se remet tout juste d’une énième désillusion dans le Tournoi, il existe en ce début de semaine au moins une raison de continuer à aimer le rugby : la sortie de Tampon, le hors série de So Foot, qui vient nous ravir chaque année à pareille époque.

Le cru 2019 est délicieux et vous permettra d’aborder la cuillère de bois sereinement.

A tout seigneur tout honneur, on commencera par l’interview fleuve de Christophe Deylaud, l’ouvreur génial de ce Stade Toulousain qui raflait tout sur son passage dans les années 90. On y apprend que l’atypique buteur , « toulousain mais pas Stadiste » s’est retrouvé un peu par hasard au Stade et dans le monde pro, lui qui n’ambitionnait pas autre chose que de porter les couleurs de son Portet natal. On y lira aussi en creux que Deylaud ne se reconnaît guère dans les instances dirigeantes du moment .

Plongée aussi dans les coulisses du manager castrais Christophe Urios, sorte d’ours des Pyrénées, travailleur infatigable et loup solitaire, qui bien qu’il confesse que « plus il est gros plus il est heureux » voit pour l’instant le costume du XV de France être trop grand pour lui, malgré son envie  …

Autre portrait « régional » avec le mythique Jean Gachassin,  Peter Pan » n’a pas besoin de questions pour enquiller les anecdotes et balayer en long et en large une vie faite de crochets courts, de soirées interminables et de prises de bec avec les pardessus de la FFR.

L’Occitanie à l’honneur encore avec 12 pages sur le Béziers de la grande époque, une machine à gagner considérée encore aujourd’hui comme la meilleur équipe de rugby de tous les temps.

Reportages plus exotiques aussi, à la rencontre de l’éphémère stadiste, mais légende agenaise Caucaunibuca, aujourd’hui retiré sur son île loin de tout ce bordel … Ou encore l’histoire folle d’ Alamoni Liava’a, le vice-capitaine du XV tongien lors de la Coupe du monde 1987 s’est lancé dans le trafic de cocaïne avec une combine bien à lui: il dissimulait la drogue dans des patates douces.

Bref, vous l’aurez compris,chers toulousains amateurs de rugby, vous ne sauriez passer à côté de mag fou ! Dispo dans tous les bons kiosques !

Laisser un commentaire