ITW de Donel Jack’sman avant sa date du 13 Avril à la Comédie de Toulouse !

Nous avons pu découvrir quelques bribes de son talent de figure montante du stand up français en première partie de Bun Hay Mean l’autre soir au Casino . L’occasion de nous donner envoe d’en savoir davantage sur Donel Jack’sman, qui finira sa tournée par la Comédie de Toulouse le Samedi 13 Avril prochain . 

Bonjour Donel , les plus jeunes d’entre nous ne connaissent pas l’émission ONDAR mais tu en est issu, comme pas mal de tes confrères . Qu’est ce qu’on apprend quand il faut écrire comme ça dans l’urgence ? Hormis le fait d’être jugé par Jean Benguigui dont j’ai comrpis que c’était pas ton kif 

C’est une très belle école, très formatrice. On pense souvent à tort que l’humour c’est une part de génie, d’inné, or c’est un vrai travail de fond . Dans cette émission, on a posé les bases de façon quasi scolaire, et j’en ai sorti 95 sketches, ce que je n’aurai jamais pensé possible. Le fait d’être jugé par des professionnels du spectacle dont on ne respectait pas forçément le travail ou le potentiel comique était parfois dur à vivre. Mais il faut l’accepter comme le prix à payer, c’est de toute façon dans l’air du temps de tout juger, tout noter, les restos, les hôtels… Alors pourquoi pas nos performances ?

Tu disais sur scène que tu as reçu des soutiens multiples après l’affaire de l’insulte ( NDLR : Donel a été insulté de « sale noir » par un spectateur lors d’un spectacle à  Nice . L’affaire a fait grand bruit)  . Est ce qu’il y en a qui t’ont particulièrement surpris ou touchés ?

Le président Mr Macron bien entendu , il n’y’avait à priori pas de raison qu’on se croise un jour, c’est un appel qui est quand même très déroutant, qu’on soit en accord ou pas avec ses idées, il y a quand même le respect de la fonction présidentielle. Après c’est quelqu’un d’assez jeune donc l’échange est convivial.

Sinon j’ai également reçu beaucoup de soutien des anonymes , de gens qui ont besoin de parler, des gens qui mont parfois confié des choses atroces sur leur rapport  au racisme en 2019 dans notre pays, parce que les gens vivent comparé a moi qui me suis fait insulter sur une scène c’est tout autre chose, autrement plus grave et violent . Ce sont  des gens qui n’ont pas acces à la parole et à la médiatisation, et qui souffrent en silence.

En as tu marre que l’on te réduise souvent à cette affaire?

En fait , cette affaire m’a dépassé, elle a permis sur la table les questions sur le racisme, et en cela tant mieux, certes je ne veux pas etre cantonné a cela mais ca fait partie de mon histoire, c’est un tout, comme le fait d’avoir participé à ONDAR, on me le rappelle souvent, mais je me nourris de toutes ces petites choses qui font ce que je suis aujourd’hui .

On te voit souvent affublé d’un maillot des Bulls. Hommage à Jordan, le plus grand ?

A Jordan, évidemment, parfois aussi à Magic Johnson, et en souvenir de mes années sur les terrains de basket aussi

Le sous titre de ton spectacle c’est on ne se connaît pas on se juge pas . Tu as des exemples de cas ou l’on t’as jugé sur ton apparence, en faisant fausse route sur ton compte ?

Aujourd’hui tout va très  vite, on ne prend pas le temps de la réflexion, on est dans le tout info, ça va à 10 000, le lundi on est émus par une info et le mardi une autre prend le dessus . Ca vaut aussi pour les jugements que l’on porte sur les gens. moi quand on me voit débouler on se dit tiens il est noir, il va nous parler de certaines choses, s’il fait du stand up il va forcémet parler des minorités. Les gens ont tendance à baliser très vite, à sectoriser. Or , il faut essayer d’ouvrir les horizons et d’exploiter tous types de thématiques, ce que je fais dans mon spectacle. Par exemple, quand j’ai regardé bienvenue chez les Cht’is, je n’ai pas eu besoin d’être blanc, du Nord, pour apprécier et comprendre le film . Quand Blanche Gardin parle d’un univers qui n’est pas le mien, je m’intéresse et je comprends quand même .

Ta dernière sera à Toulouse, c’est toujours un pincement au coeur ou c’est le moment pour toi de basculer sur d’autres projets ?

C’est un peu un mélange des deux, en fait ! Un peu de nostalgie car c’est la dernière fois que je vais jouer un projet que je défends depuis 3 ans et dont j’aurai aimé qu’il soit vu par encore plus de gens. Ca sera aussi la dernière de mon maillot, c’est une sensation étrange que d’abandonner un spectacle. Et en même temps tout ca bien car je pars sur un autre projet de spectacle, que je présenterai en  Octobre à l’Alhambra de Paris, et dont l’écriture en est à peu près aux balbutiements ( rires!)

Toulouse, ça te parle, as tu des anecdotes ou des souvenirs ici  ?

Ca sera la première pour mon propre spectacle, j’y suis déjà venu pour des premières parties, notamment de Bun la semaine dernière. Je n’en connais pas grand chose à part la Place du Capitole à vrai dire mais ça sera sans doute l’occasion !

Donel Jackson à la Comédie de Toulouse le Samedi 13 Avril à 21h30. Points de ventes habituels. Il reste des places !

 

 

Laisser un commentaire