ITW de Mathieu Madenian, à voir le 15 Mai au Casino Barrière de Toulouse !

Nous vous l’avions déja présenté lors d’une précédente venue au Bascala de Bruguières ou certains d’entre vous nous avaient dit avoir passé une excellente soirée . Et on les croit sur parole tant le bonhomme est naturel et hilarant sur scène. Alors qu’il achève bientôt la défense de ce projet qu’il porte depuis 4 ans maintenant, le régional de l’étape,Mathieu Madénian, s’est à nouveau livré à Webtoulousain avant sa venue du 15 Mai prochain au Casino Barrière .

Bonjour Mathieu, vous nous revenez avec Etat d’Urgence, depuis quand tournez-vous avec ce spectacle ? Cela fait 4 ans maintenant qu’on le joue, avec toujours le même plaisir, bien sûr la société et moi même avons évolué pendant ces 4 années mais il reste encore d’actualité

-Vous parlez de votre quotidien, de l’actualité.. quels sujets vous inspirent le plus ? Je me nourris de tout ce qui passe dans l’atualité ce qui m’entoure, je pioche sur les infos telles qu’elles viennent, l’actualité est une source constante d’inspiration et je suis un féru d’actualité.

-J’imagine que le spectacle évolue régulièrement ? Comment procédez-vous ? Oui bien entendu, le spectacle change tout le temps, le but c’est de ne pas raconter tout le temps les mêmes conneries donc comme je te disais on essaye de le modifier par petites touches suivant l’actu. Quelque chose qui vient de se produire va m’inspirer une nouvelle vanne, un peu à l’instar d’une revue de presse en péerpetuelle évolution .

Le lieu a-t-il une influence sur votre manière d’aborder un spectacle ? Oui bien entendu, là par exemple Toulouse, c’est un lieu qui me parle, j’y ai fait mes études donc je peux déjà t’annoncer qu’il y aura 10 minutes sur mes beuveries chez Tonton ! Je connais bien ce lieu et bien évidemment que je m’adapte à la ville, au type de public qui vient me voir. Donc Toulouse, c’est spécial bien entendu .

-Est-ce qu’il vous arrive d’improviser ? Oui bien sûr, ça fait carrément partie de ma formation que d’improviser, ça peut être sur quelqu’un qui se lève pour aller pisser, ou un rire bizarre dans la salle, c’est ce qui fait le sel du spectacle vivant d’ailleurs. Si tu es dans les premiers rangs, ça peut très bien tomber sur toi, ça reste bienveillant mais ça fait partie du jeu !

-Vous semblez ne rien vous interdire sur scène, selon-vous, il n’y a aucun sujets tabous ? je cherche pas à choquer pur choquer et en faire un fond de commerce, j’aime livrer sur scène ce qui me tient  à coeur,ma devise est qu’il faut que cela reste  coherent intelligent et marrant. Si c’est le cas, en avant  !

-Est ce que vous ressentez que certains sujets sont plus difficiles à aborder qu’avant ? je m’interdis rien sur scène

Vous avez toujours été ce long passage très émouvant sur Charlie Hebdo ? Oui bien sur, je ne peux pas ne pas rendre hommage à tous ces gens qui ont été des sources d’inspiration formidables pour moi . Cette étape chez Charlie fait partie de ma vie de façon indélébile, nous avons tous nos blessures, celle ci est une des miennes, j’aurai très bien pu être parmi les vicitimes moi aussi ….

-Pourquoi ce titre « en état d’urgence » ? Jai commecé à l’ecrire quand on était en etat d’urgence, et comme hélas l’urgence s’est prolongé, j’ai gardé ce titre, qui m’a suivi depuis 4 ans maintenant. Jje bosse actuellement sur le prochain spectacle, quis sera encore pas mal basé sur la société, avec une grande partie aussi sur ma famille, je le présente en Avignon dès le mois de Jjuillet !

L’occasion de te revoir à Toulouse l’an prochain avec ce nouveau spectacle ?

Ah oui, évidemment !

 

Laisser un commentaire