Confidence d’une jeune comédienne en plein essor : Maïra Schmitt.

En tant que rédactrice en chef, je suis quelqu’un d’assez curieuse et je me laisse distraire par diverses séries. Quand une me plaît, je cherche à en savoir plus surtout à découvrir les comédiens qui y jouent.

Je suis entre autre depuis ses débuts, la série Léo Mattei Brigade des mineurs sur TF1.

Cette série qui, je pense à toucher plus d’une personne, raconte l’histoire de Léo , jouait par Jean-Luc reichmann, un officier de la brigade des mineurs qui a eu le malheur de voir kidnapper sa fille toute petite (Héloïse). Malgré un travail prenant, il ne perd pas espoir jusqu’au jour où…

Cette fille Héloïse (interprétée par Maïra Schmitt) m’a touché au travers de sa fragilité et de sa force ….
J’a donc eu envie de vous la présenter.

Il y a de ça quelques semaines, j’ai le plaisir de pouvoir discuter avec elle en toute simplicité.

Maïra, en quelques mots, quelles phrases présentez vous à nos lecteurs ?

Je suis une toute jeune comédienne de 18 ans. Je vis à Montpellier depuis bientôt 3 ans.

Actuellement je poursuis mes études en psychologie et parallèlement je suis des cours au conservatoire de la ville.

Si jeune est déjà des beaux débuts, pour vous, être comédienne, est ce un rêve de petite fille ?

On a tous plus ou moins ce rêve. j’ai eu la chance de commencer tout doucement. J’ai toujours aimé jouer seule chez moi devant un miroir. Je me souviens que j’adorai jouer cyrano de Bergerac dans ma chambre.

Jouer sur scène s’est bien plus dur , je travaille beaucoup, je me repose beaucoup sur mes personnages. Quand je joue, je donne beaucoup de moi mais je laisse aussi parler le personnage.

La réalité et la fiction se mélange en général, cela permet de pouvoir sentir ce qu’on est.

Nous vous avons adoré dans le rôle d’Héloïse dans Léo Matei Brigade des mineurs, comment s’est présenté ce rôle ?

Je tournai au moment du casting, mon agent m’a dit de transmettre une vidéo. Ce que j’ai fait et et j’ai été prise comme ça.

Est ce que cela n’est pas trop dur psychologiquement de jouer ce rôle ?

On a beaucoup travailler avec une coach, je travaille la journée et le soir on se détendait. Cette coach m’a beaucoup aidé, j’ai appris grâce à elle à me détacher du rôle. On travaillait le texte en début de semaine et le reste du temps nous étions assez libre. La production était assez ouverte aussi et nous permettait d’ajuster l’état d’esprit de nos personnages.

Vous êtes entouré d’une belle équipe de comédiens, les connaissiez vous avant ?

Pas du tout, Mais j’ai tout de suite été acceptée. Je m’entends bien avec tout le monde. Jean Luc Reichmann est très blagueur, il adore nous en raconter et nous passons de grand moment de rigolade. C’est nos moments de détente.

Actu ?

J’ai passé mon bac l’an dernier. J’ai joué dans les petits meurtres d’Agatha Christie (sur France 2). Vous m’avez peut être aperçue dans le film « A cause des filles » de Pascal Thomas. Et dernièrement j’ai participé au tournage d’un autre film « Slalom » de Charlène Favier dans lequel je joue le rôle d’une jeune fille en sport étude.

Maïra est une jeune fille dynamique et épanouie. Nous avons pris plaisir à parler toute les deux. C’est un vrai papillon en plein éclosion.

Entre légèreté et jeunesse, nous souhaitons à Maïra une belle et longue carrière. Elle le mérite dignement.