Un cheval qui prend son envol pour la 23ème édition du Garorock fin juin.

Le cheval ailé, ou Pégase est l’emblème de cette 23ème édition du festival Garorock qui aura lieu sur la mythique scène en plein air de Marmande (47) du 27 au 30 juin. Un magnifique panel d’artistes internationaux provenant des 4 coins du monde se relaiera sur les 4 jours comme les toulousains Bigflo et Oli que l’on pourra à nouveau retrouver mais aussi Angèle, Ben Harper ou Aya Nakamura par exemple.

Garorock est sans doute l’un des plus populaire festival du sud de la France, mais aussi un de ceux qui attire le plus de jeunes car ils ont été 82% de moins de 30 ans à y assister dont 55% de femmes. C’est donc un événement très attractif pour les jeunes femmes du sud-ouest.

Le festival s’étend sur 60 hectares avec 4 scènes et comporte 18 bars, 40 restaurants, un camping de 25 000 places et la possibilité de réserver un tipi ou une tente en carton Kartent, 100 % recyclable, totalement résistante à l’eau et aux intempéries, elle est pré-montée pour que les festivaliers puissent profiter dès la première minute de l’expérience camping. Le forfait camping est inclus dans certains pass à réserver au préalable sur le site du festival.

Au programme cette année, Marsmello, Bigflo et Oli, Angèle, Blood Red Shoes, James Blake, Bagarre le jeudi 27 juin ; Ben Harper, Christine and the Queens, Vald, Vini Vici, FKJ, Les Hurlements d’Léo le vendredi 28 ; DJ Snake, Lomepal, Feder, Thérapie Taxi, Sum 41 le samedi 29 et Macklemore, Aya Nakamura, Roméo Elvis, Beirut, Clara Luciani, Synapson pour clôturer le festival le dimanche 30 juin.

garorock-programmation-2019

D’une édition à l’autre, l’équipe du festival est à l’écoute de ses festivaliers et partenaires, pour faire au mieux, année après année. « On prend le temps de discuter avec les festivaliers. Pour que l’expérience soit toujours au top, on a décidé que notre priorité absolue serait d’améliorer le confort et les services. Vous venez passer quatre jours de votre vie : on vous doit le meilleur accueil possible, dans les aires de repos comme sur le site.
Soyons terre à terre. Cela veut dire plus de toilettes. Plus de douches. Cela veut dire des vrais restaus, où on peut s’asseoir et manger en prenant son temps. Cela veut dire plus d’animations, de l’humour et du stand-up au Comoedia, une vraie scène musique sur le camping, du théâtre de rue et toujours de quoi vous surprendre. »

« Si vous discutez avec des anciens du Garo, ok, ils ne pourront probablement pas vous citer, sans faire d’oubli, la liste intégrale des artistes qu’ils ont vus en live. Mais ils vous diront qu’une chose est sûre et certaine : ils n’ont rien oublié de l’expérience qu’ils ont vécue. » nous présente l’équipe du festival.

Le festival a lieu sur un site classé Natura 2000, c’est à dire à la biodiversité protégée, pour cela le Garorock est très impliqué dans le respect de son environnement et cette année la communication ira fortement en ce sens pour expliquer de façon claire tout ce qui est mis en place, par exemple en terme de transports en commun ou de recyclage, les actions concrètes en termes d’enjeux écologiques et sociaux.

Tom Whalen alias Strongstuff, réalise le visuel encore cette année, après un dragon en 2018, c’est un pégase pour cette édition 2019. L’artiste, originaire de Pennsylvanie (Etats-Unis) a eu la chance et le talent de construire sa carrière en illustrant ce qu’il aime le plus, les comics, le cinéma et les jouets.

Si cette année, c’est votre premier Garo : la chance ! Vous allez découvrir par vous-même tout ce dont nous venons de parler, avec vos yeux et vos oreilles, et vous allez le vivre à fond !

Pour plus d’informations : www.garorock.com
Billetterie : Directement sur www.garorock.com et digitick.com ; à l’Office du Tourisme Val de Garonne à Marmande, sur les réseaux Ticketmaster, Fnac et Festicket.

Laisser un commentaire