Paroles de Bleus : une pépite à picorer !

A l’heure où nos bleus champions du monde partent en vacances après une victoire probante 0-4  en Andorre, pas question pour autant de les oublier. Et c’est par le biais d’un bouquin original et rafraîchissant qu’ils vous accompagneront cet été sur vos lieux de vacances ou sur la plage .

Paroles de Bleus, aux éditions Chronique, reprend les déclarations cultes, les petites phrases, les punchlines comme on dit de nos jours, des Bleus présents et passés . L’éventail est très large, de Platini à MBappé en passant par le philosophe Cantona (le chapitre qui lui est consacré se boit comme du petit lait).

Un point commun : le maillot frappé du coq et un sens de la formule évident.

Un livre qui se picore, sans ordre prédéfini, au gré des envies, pour se remémorer ou simplement connaitre une citation qui nous aurait échappé dans le flux continu de notre société de communication.

Avec la plus value graphique des illustrations de Soulcie !

Nous avons choisi de vous en extraire quelques unes, de façon complètement arbitraire. On espère qu’elles vous plairont et vous donneront envie d’acheter le livre. Et gageons que dans une prochaine édition, on y trouvera des déclarations d’Amandine Henry ou de Delphine Cascarino.

Allez les Bleues !

Cantona : Moi, j’aurais payé pour jouer, j’ai été payé pour jouer au foot mais j’aurais payé pour jouer pour vivre cette vie là.

Le ballon, c’est comme une femme, il aime les caresses.

Benzema :  La Marseillaise appelle à faire la guerre et je n’aime pas ça.

Olivier Giroud : (après un titre de joueur le plus sexy d’Angleterre)

 J’aimerais remercier mes parents de m’avoir fait comme je suis, mon équipe, mon barbier, mon autobronzant, mon technicien botox, mon tailleur et mon preneur de selfies. »

Griezmann : (à propos de son but en finale de Coupe du Monde)

C’est beau, c’est énorme, c’est plein d’émotions, les cinq minutes d’après on dirait que tu voles sur le terrain, c’est incroyable.

Platini : « Ce que fait Zidane avec un ballon, Maradona le faisait avec une orange. »

Deschamps : « Dans le football comme dans la vie, on ne peut pas avoir que des architectes, on doit aussi avoir des maçons. »

Paroles de Bleus, Stéphane Deschamps, Valérie Alamo, Soulcie  Paru le 17 mai 2019 Essai (broché)

Laisser un commentaire