Musique : Rencontre avec l’univers décalé de Miel de Montagne !

Après un EP sorti en juin 2018, Miel De Montagne nous présente son premier album. A travers des productions électroniques teintées de pop, il nous raconte la vie simple qu’il mène à la campagne avec ses parents. Il sera en concert à Toulouse en novembre prochain.

Pour son premier album, Miel de Montagne livre des textes sincères et décrypte avec légèreté l’existence d’un jeune de homme de 24 ans. L’obtention de son permis, le naturisme, la tristesse de voir son chien vieillir, pour le jeune chanteur, chaque instant de vie peut se transformer en chanson.

Après un concert au Bikini pour le Week-end des Curiosités, Miel de Montagne sera de retour à Toulouse au Connexion Live le 15 novembre 2019. Rencontre avec l’univers décalé d’un artiste peu commun ! L’artiste était en « meet and greet » dans le cadre du Ibis Music, le vendredi 31 mai dernier à l’Hôtel Ibis gare Matabiau à Toulouse.

miel-de-montagne-musique-toulouse-connection-live

Lorsqu’il décroche, c’est un jeune homme surexcité qui nous répond. David, 25 ans, vient de recevoir sa nouvelle guitare ! « C’est un américain qui m’a fait une guitare. Je suis comme un ouf ! J’ai décroché mais en vrai j’étais en train de faire de la guitare. »

Pourquoi le nom « Miel de Montagne » ?
Lorsque j’ai fait mon tout premier morceau, il y avait un pot de miel devant moi. J’ai marqué ça sur mon mac et quand je suis retombé dessus j’ai pensé : « trop bien, je garde ça ! » Je me suis dit qu’il y avait pleins de choses à faire autour de ce miel de montagne et puis j’en mange tous les jours.. ça s’est collé à moi ! Il y a vraiment une rencontre avec le miel.

Pourquoi as-tu décidé de quitter Paris pour t’installer à la Campagne ?
Je me sens beaucoup mieux à la campagne. Je ne peux pas me reposer à Paris il n’y a pas de silence. Ce n’est vraiment pas propice à faire de la musique cool. Cela faisait 4 ans que je vivais à Paris, j’ai été DJ et je suis pas mal sorti mais à un moment cela m’a saoulé, j’ai eu envie de faire mes propres trucs. J’ai la chance d’avoir des parents qui ont une grande maison à la campagne. Là je vais prendre tous mes instruments, me poser là-bas et faire un album. Ici il n’y a tellement rien à faire, tu ne peux que te reposer et c’est ça qui est trop bien.

L’album est sorti en avril dernier, de quoi t’inspires-tu pour composer ?
De tout, des choses simples qui m’entourent, comme les petites marguerites que je cueille en ce moment même. On peut faire une chanson avec n’importe quoi mais il faut qu’elle vienne du cœur. Tout m’inspire, j’ai eu mon permis j’ai fait une chanson par exemple. Ce que j’aime c’est m’enfermer dans ma chambre et réfléchir à un sujet sur lequel je phase, mais pour ça, il faut être dans un endroit calme.

Miel de Montagne sur scène ça donne quoi ?
On est deux sur scène. Je suis accompagné de Diego, parfois il vient déguisé ! L’ambiance est plutôt à la cool. L’idée c’est vraiment que l’on passe une bonne soirée. Les concerts sont tellement tous différents, j’aime bien me faire la surprise, d’ailleurs parfois je suis plus surpris que les gens..

Quelles sont tes influences musicales ?
Mon père est parolier donc il était un peu dans ce monde de la variété française. Ensuite j’ai écouté beaucoup de rock, les Woodstocks, Jimmi Hendrix etc. Tout petit je faisais des concerts de Mathieu Chedid. Ça a dû me marquer aussi les premiers shows ! C’était au Zénith, quand tu vois ça à 10 ans ça donne des idées ! En ce moment, je réécoute tous les albums de Metronomy sur la route.

Quelle est la personne qui t’as aidé à te lancer ?
Je fais tout seul avec Miel de Montagne mais j’ai cohabité avec l’artiste Jacques. On a vécu 2 mois ensemble, c’est lui qui a entendu les premiers morceaux de Miel de Montagne. Il les a montré aux copains par surprise, qui sont maintenant mon label et ma maison de disques. Je pense que c’est un des éléments déclencheurs, avec bien-sûr mon manager. Ce sont toutes les bonnes énergies qui m’ont données confiance en moi au début. Effectivement, Jacques c’était peut-être le premier à dire « ah mais c’est cool, envoie-le moi ! », donc merci à lui !

Quels sont les projets à suivre ? Un autre album en préparation ?
Oui carrément ! je continuerai à écrire jusqu’à ce que je me fasse chier. Je vais aller m’isoler cet hiver quand tout le monde sera déprimé parce qu’il n’y aura plus de soleil. Ce sera le moment pour mettre toutes les idées que j’enregistre à plat. C’est sûr que j’ai envie de faire un deuxième album mais pour l’instant je digère le premier. J’ai donné quelque chose d’assez intense, il faut que je laisse un peu décanter. Cela prendra le temps qu’il faut mais je pense que cela va arriver très vite.. Je suis toujours impatient de faire de la musique !

Laisser un commentaire