La nouvelle ZAZ, Léna Luce , l’étoile à découvrir.

lenaluce presse04 WEB

lenaluce presse04 WEBBienvenue sur la nouvelle ligne de métro “Léna Luce” à destination de Oberkampf. Elle desservira : Rambuteau, Gaïté….

Gaëlle a encore craqué et vous présente une jeune artiste espiègle Léna Luce.

Mercredi 23 octobre dernier, journée marathon pour le belle Léna, mais celle-ci s’est confié à la rédactrice en chef Gaëlle en toute intimité.

Léna, on ne vous connait pas très bien, qui êtes-vous vraiment ?
Je suis une jeune chanteuse de 24 ans qui se produit avec le label MMC.

Que représente la musique pour vous ?
Pour moi, c’est très important. J’ai toujours chanté depuis toute petite. C’est pour moi une façon d’exprimer mon émotion même si je suis très timide.

Comment vous vient l’inspiration ?
L’inspiration du métro est pour moi très importante. J’avais envie de présenter, de raconter une histoire à chaque station. Je voulais partir du quotidien des gens et à Paris, il y a beaucoup de personnes qui passent par là. J’amène les gens en voyage imaginaire.

Vous avez été découverte par Kerredine Soltani (producteur de Zaz), comment cela s’est il passé ?
Pour moi, c’est un coup du destin, je créai un compte My Space, et je suis tombé sur une annonce de Kerredine qui recherchait une chanteuse rock. Je ne sais pas mais j’ai senti quelque chose. J’ai donc répondu. On s’est rencontré rapidement et il y a eu comme un coup de foudre artistique. Et maintenant, il me soutient, m’entoure et m’aide dans ma profession.

Présentez nous votre bébé « Métropolitaine » ?
Cet album a été fait grâce à 1626 producteurs. C’est un album festif, léger comme moi, un mélange de rythmes, couleurs.
J’ai envie de vous faire voyager même le temps d’un trajet en métro.
Kerredine m’a accompagné, m’a guidé dans mes chansons. Il m’a proposé certaines versions instrumentales et moi je composais la musique et écrivais les paroles.

Cet album est né grâce à plusieurs rencontres : Thomas Prado qui m’a composé “Lamarck” ; John Watson qui a fait “Gaïté”. Et surtout un grand merci à un génie de Siegried qui a composé quelques unes des chansons.

Mon premier single “Oberkampf” raconte mon escapade, mon arrivée à Paris. Les mésaventures d’une jeune provinciale dans la capitale.

Cet album, est un peu l’histoire d’une fille qui découvre Paris au travers du Métro.

Léna, s’il y avait un quartier coup de cœur à Paris, ce serait lequel ?
Sans hésiter Montmartre, car on dirait une petite ville au centre du grand Paris.

Léna Luce, la petite protégée de Kerredine Soltani commence son petit bout de chemin sur la route du succès. Nous lui souhaitons le même que celui de la talentueuse Zaz.

 

 

+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Laisser un commentaire