Vision/enfants ou ados : Découverte et initiation au Kendama par “What Kendama” au Japan Natsu.

Lors du Japan Natsu on a eu droit à des présentations et des initiations au Kendama soit sur le stand de “What Kendama” ou sur scène.

Mais comme nous sommes mercredi et que c’est vision/enfant ou ados je laisse la parole à Katie âgée de 11 ans.

Bonjour je m’appelle Katie et j’ai 10 ans et demi pas 11 ans. J’ai accompagné ma maman au Japan Natsu toute une journée et j’ai adoré surtout le Kendama. Bon on m’a un peu poussé sur scène et je n’étais pas bien car je suis de nature très timide.

Mais l’animateur Clément était très gentil et m’a expliqué comment me servir d’un Kendama. Comme il le dit c’est assez fun ludique et mine de rien assez sportif. Je rajouterai qu’on se prête au jeu avec plaisir.

Mais qu’est-ce que le kendama ? C’est un peu comme le bilboquet mais il y’a de nombreuses différences et c’est japonais. Tout d’abord le bilboquet n’a qu’un pic et on essaye de mettre la boule dessus.  Alors que le kendama a plusieurs côtés, une pique et on passe de l’un à l’autre en plusieurs étapes.

L’étape 1 le mettre sur un coté, étape 2 sur l’autre et l’étape 3 sur celui du milieu. Et par la suite si on réussit les 3 étapes on peut essayer de les faire l’une après l’autre. Il y a de nombreuses possibilités.

Sur scène on faisait un concours de celui qui réussissait à mettre le plus de fois la boule sur un coté. Dans mon groupe il y en a un qui a eu 39 fois. Je n’ai pas fait ce résultat, j’en suis même loin mais je me suis beaucoup amusés et c’est le principal.

Surtout lorsqu’on a fait le jeu de la licorne. Cela consiste à placer son kendama sur sa tête de telle manière que la pointe représente la corne de l’animal. Le but est de garder son kendama le plus longtemps en position. Il faut bouger et suivre les battements des mains. Je m’en suis bien sorti et j’ai fini 2ème.

Les encadrants de “What kendama” étaient aux petits soins pour nous et chacun au stand pouvait tester le jeu. Qu’on soit âgé de 7 à 99 ans tout le monde peut y jouer !

Oh bien sur si on se prenais au jeu on pouvait acheter un kendama sur leur stand. Et maintenant que le Japan Natsu a tiré sa révérence on peut en obtenir sur la boutique du site de “What kendama”.

Ce sport peu devenir très vite addictif avec l’envie de réussir de nouvelles figures pour améliorer sa pratique et rivaliser avec les champions. Mais j’en suis très loin et je le considère comme un super loisir familial. J’ai hâte de défier mes parents à une partie de kendama et je vais en commander un pour mon anniversaire ou pour noël.

Je fais du cirque et je trouve que le maniement du kendama demande beaucoup de calme et de concentration et d’adresse. Mais aussi beaucoup de patiente. Ce serait intéressant de l’avoir pour notre spectacle et de le faire découvrir aux gens.

Ce sport est un moment de partage et de dépassement de soi. Nous avons la chance d’avoir “What Kendama” sur Toulouse et de les croiser sur des conventions. C’est une équipe composée de passionnés qui aime faire découvrir le Kendama et partager des moments de convivialité.

Alors lâchez vos consoles de jeux, vos émissions de télévisions ou vos vidéos de Youtubers pour pratiquer le Kendama. A l’intérieur ou en extérieur tout est possible !

Suivez leur actualité sur leur page facebook.

Article co-écrit avec Katie 10 ans et demi.

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Laisser un commentaire