Le Ciné Clem : La claque cinématographique !

Le 2 octobre dernier, je suis allé voir un film en avant-première au cinéma Gaumont Wilson : “Les Misérables”. Sans trop savoir de quoi ça allait parler, j’avais entendu dire que ce long métrage représenterait la France au Oscars 2020.

Ladj Ly, jeune réalisateur de 39 ans prend le micro ce soir là et déclare : “C’est un film qui parle avant tout de la misère sociale. J’ai eu besoin d’apporter quelque chose de différent, de raconter d’autres histoires, avec des visages différents et de faire découvrir d’autres talents que des têtes d’affiches.”

Les Misérables nous raconte l’histoire d’un homme qui intègre la brigade anti-criminalité à Montfermeil. En plus de rencontrer une équipe avec laquelle il devra collaborer, il va également devoir faire face aux difficultés qui règnent dans un quartier. Et c’est sous un tonnerre d’applaudissements que le public remercie le réalisateur et son équipe.

“Les Misérables” est un drame social immersif, poignant, dramatique et violent. Il ose renverser les codes de cinéma et brouille les pistes sur qui sont les véritables gentils et qui sont les véritables méchants de cette histoire. Le cinéma n’a jamais autant reflété la réalité.

Je vous invite à découvrir mon point de vue sur ce film en vidéo :

Laisser un commentaire