Discussion avec Stanislav Ianevski, l’impressionnant Viktor Krum, de la saga Harry Potter au HeroFestival de Marseille.

affiche-stanislav-ianevski

 

Stanislav Ianevski acteur très connu d’Harry Potter était l’un des invités du HéroFestival de Marseille. Son rôle de Viktor Krum est très apprécié. De nombreux fans étaient venus le rencontrer.

Nous avons pu échanger avec lui et en apprendre un peu plus sur son personnage mythique mais aussi sur ses autres rôles et projets.

Interview faite en duo avec la gazette des sorciers (Gazette). 

Bonjour Stanislav nous sommes très heureux de vous revoir.

Merci beaucoup.

Gazette : Quel a été le souvenir le plus marquant sur le tournage « d’Harry Potter » ?

Ce n’est pas facile de répondre à cette question. C’est l’expérience qu’on a vécu sur le tournage qu’on retient, pas forcément un souvenir. C’est quelque chose que vous gardez avec vous pour le reste de votre vie. Il n’y a pas mieux que d’avoir participé à un des plus grands films du monde. Après, si je devais en choisir un je dirais la scène du bal où je danse avec Emma Watson.

Quelle est la scène la plus difficile que vous ayez eu à tourner dans « Harry Potter » ?

Les scènes sous l’eau. C’était très difficile car ce n’est pas notre habitat naturel et pour tourner il faut avoir les yeux ouverts, on ne respire pas, c’est intense, on a la pression, parfois peur… Donc oui, les scènes sous l’eau.

Gazette : Aviez-vous lu les livres avant de jouer dans le film ?

Non (rires) ! J’étudiais et j’avais des partiels qui approchaient donc c’était plus important pour moi de lire un livre sur le commerce ..!

Je sais que vous avez joué au Quidditch moldu, avez-vous une position favorite ?

Oui attrapeur, la position de Krum.

Pourquoi attrapeur ?

Viktor Krum était attrapeur alors ça a dû déteindre sur moi ! J’ai toujours joué en tant que 3/4 centre et surtout 3/4 aile au rugby, et ce sont des positions semblables à celle d’attrapeur.

Vous avez joué dans « Hostel 2 », votre rôle de séducteur était même très sombre. Est-ce que la scène de la fin (ou son personnage se fait découper les jambes en vue d’être mangées) vous a beaucoup troublé ?

Je n’étais pas forcément surpris parce que j’étais là durant la préparation de la scène. Mais j’ai été impressionné par l’équipe des effets spéciaux, comment ils ont créé les détails sur les jambes par exemple. Ils m’ont demandé, un jour où j’étais chez moi, de prendre une photo de mes jambes pour qu’ils puissent reproduire l’implantation de mes poils sur des prothèses. Parce que bien évidemment je ne me suis pas fait couper et dévorer les jambes ! Donc j’ai été impressionné par le travail qui est nécessaire pour réaliser ce genre de chose à l’écran.

Avez-vous des projets cinématographiques ?

Le film « The Cloaking » est en post-production, et je suis en train de filmer « Back 2 Back », un film d’action, dont le tournage va reprendre bientôt.

J’ai un autre film qui s’appelle « Followme II » qui va être tourné l’an prochain et je dois assister à la première d’un film que j’ai fait pendant l’été 2019 qui s’appelle « Perfect Match ». La première devrait être en février-mars 2020. Oui, j’ai quelques projets…

Merci beaucoup Stan pour vos réponses.

C’était un plaisir.

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Laisser un commentaire