Le Fooding lance « Plat de résistance »

Alors que le déconfinement national a été prononcé le lundi 11 mai, les restaurants, eux, n’ont toujours pas rouvert leurs portes. Face à ce constat, Le Fooding a lancé « Plat de résistance ». Ce  service digital répertorie les adresses de chef à emporter ou à la livraison, partout en France.

Associé à S. Pellegrino et Vittel, le service digital « Plat de résistance » permet de trouver toutes sortes de plats à emporter ou à se faire livrer. Partout en France, les snacks de boulangerie, les plats de différents bistrots ou de grands chefs sont à découvrir en un clic. Le principe est simple, il suffit d’entrer une adresse ou de se géolocaliser directement. Le site vous propose alors « les bonnes adresses résistantes » autour de cette dernière. Pourquoi « résistante » ? Car c’est une façon, aux restaurateurs, de résister à la crise de Covid-19 qui les touche eux aussi.
Le site répertorie plus de 500 adresses partout en France, ainsi que de nombreux enrichissements (recettes, conseils et bons plans).

Copyright : Le Fooding
La petite histoire de « Plat de résistance »

Le service digital « Plat de résistance » existe depuis le 17 mars. Cependant, le mouvement en lui-même a vu le jour en 2016, suite aux attentats de novembre 2015. L’événement, créé par Le Fooding et S.Pellegrino, réunissait le temps d’un grand banquet des chefs et artistes humanistes de toutes nationalités. Ouvert au public, des artisans et restaurateurs engagés dans des causes humanistes s’étaient réunis le 24 septembre pour partager des valeurs et des plaisirs simples que sont la cuisine.

Aujourd’hui c’est pour une tout autre cause que se réunissent Le Fooding, Vittel et S.Pellegrino : soutenir les restaurateurs français en cette période de crise.

Manon Warnau

Actuellement stagiaire dans la rédaction WebToulousain, j'ai terminé ma première année de journalisme à l'ISCPA de Blagnac. Intéressée par la culture et la gastronomie, les rubriques société et sport m'attirent aussi.

Laisser un commentaire