Route d’Occitanie – étape 4 : Benoit COSNEFROY s’impose à Rocamadour. Egan BERNAL remporte la 44ème édition.

Quatrième et dernière étape de la Route d’Occitanie entre Lectoure (Gers) et Rocamadour (Lot).

Cette étape, la plus longue de l’édition (195km) a été marquée par une échappée d’un groupe de 11 coureurs Filippo ZANA (BARDIANI CSF FAIZANE), Maxime CAM (B&B HOTELS – VITAL CONCEPT P / B KTM), Christophe LAPORTE (COFIDIS), Antoine DUCHESNE (GROUPAMA – FDJ), Alan RIOU (TEAM ARKEA – SAMSIC), Anthony TURGIS (TOTAL DIRECT ENERGIE), Matteo MALUCELLI (CAJA RURAL – SEGUROS RGA), Julien TRARIEUX (NIPPO DELKO PROVENCE), Fausto MASNADA (CCC TEAM), Georg ZIMMERMANN (CCC TEAM), Nick VAN DER LIJKE (RIWAL READYNEZ CYCLING TEAM) qui a pris jusqu’à 4 minutes d’avance sur les routes vallonnées du Quercy Blanc. A l’arrivée sur le circuit final tracé autour de Rocamadour, et après un rythme effréné (44km/h de moyenne sur les 3 premières heures de course), l’échappée se disloque sur les premières rampes de l’Hospitalet. Derrière, les équipes INEOS, BARHAIN MCLAREN et AG2R LA MONDIALE mènent activement la chasse.

A quelques kilomètres de l’arrivée, à la faveur d’un final pour costaud, le normand Benoît COSNEFROY (AG2R LA MONDIALE) fausse compagnie au groupe de favoris, maintient l’écart dans la Voie Sainte (1km à 10%) et l’emporte en solitaire avec 2 secondes d’avance sur Bauke MOLLEMA (TREK – SEGAFREDO) et un très solide Thibaut PINOT (GROUPAMA – FDJ).

Au classement général, pas de changement après l’étape pyrénéenne d’hier : le colombien Egan BERNAL (TEAM INEOS) l’emporte devant son coéquipier Pavel SIVAKOV (TEAM INEOS) et Alexander VLASOV (ASTANA). Ce doublé de l’équipe INEOS a une saveur particulière aujourd’hui, puisque un hommage a été rendu ce matin à Lectoure à Nicolas PORTAL, directeur sportif de l’équipe britannique et décédé prématurément en Mars dernier.

l

Clap de fin sur cette 44ème édition très particulière, en présence notamment du directeur du Tour de France Christian PRUDHOMME, qui a salué l’organisation de la course dans un contexte sanitaire très particulier.

Le classement final ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *