De “Fritzi au film “Le dernier métro”, pour finir avec la cérémonie de clôture du Festival International du Film de Fiction Historique

Pour le dernier jour du Festival International de Fiction Historique (FIFFH), c’est un programme chargé qui nous attendait, mais quand on aime on ne compte pas.

Un inconnu au micro

Nous avons débuté par une touche d’humour, avec une petite interview vidéo avec Pascal Légitimus, président du jury scolaire.

Dilemme 

Ensuite nous avions le choix entre le film en compétition “Fritzi” et la première partie de “L’affaire Ben Barka” en projection spéciale.

On se dispatche et on assiste au débat entre le comédien Atmen kelif et le public. Discussion très animée. Les spectateurs sont curieux. Ils regrettent de ne pouvoir regarder que la première partie de “L’affaire Ben Barka”.

Personnes de l’ombre du FIFFH

On enchaîne avec des interviews des personnes qui oeuvrent dans l’ombre au bon fonctionnement du festival.

En premier, Geoffrey de KRD audiovisuel Toulouse réponds à nos questions. Avec son équipe il s’occupe de la sonorisation et de la vidéo. Tout ce qui est duplex, plateau tv c’est eux.

En second, rencontre avec Anne présentatrice TV mais pas seulement. Et oui Anne l’une des serveuses du spoon (silhouette parlante) dans la série “Demain nous appartient”.

Ensuite c’est au tour de Jacques Destremau, bénévole du festival, depuis deux ans de nous éclairer sur son rôle tout au long de l’événement.

Le dernier métro

Puis direction le CAP cinéma pour voir le débat de fin du film “Le dernier métro”, en présence d’Andréa Ferréol et de Guillaume Schiffman.

D’ailleurs Andréa Ferréol s’était cachée dans le public et quand Bruno Cras célèbre critique de cinéma l’a mandé sur scène elle a agi comme une écolière en se levant d’un bond et en disant “Elle est là” ! Ce qui a provoqué des rires dans la salle. On apprend de nombreuses anecdotes et le fait que François Truffaut était un réalisateur très humain, proche et aux petits soins avec son équipe et ses acteurs.

De la série à la cuvée

Un petit tour au soleil avec l’interview de Jérémy Banster et de son épouse Marie-Gaëlle Cals . Tout deux jouent dans la série “Un si grand soleil” sur France 2.

Une cérémonie très haute en couleur (rires)

Pas le temps, vite il faut filer à la cérémonie de clôture de la 6ème édition du Festival International du Film de Fiction Historique. Et le moins que l’on puisse dire c’est que nous avons beaucoup rigolé et passé un excellent. Vous retrouverez un peu plus en détail le déroulement de la cérémonie dans un prochain article.

Florilège d’interviews

Puis c’est la réception de clôture qui prend vie dan la salle des fêtes tout en respectant évidemment les mesures mis en place contre la covid-19.

Et pour nous c’est loin d’être fini vu que nous enchainons les interviews auxquelles les invités se prêtent avec le sourire.

En premier discussion avec Atmen Kélif sur le téléfilm “l’affaire Ben Barka”, sur la série “Demain nous appartient” et son parcours, ses projets…

En second on sort prendre l’air pour retrouver Thierry Godard pour parler entre autre des série “Un village français” et “Engrenages”.

Et pour finir en beauté, nous avons le plaisir de converser avec une grande dame très dynamique : Andréa Ferréol. Et mon petit doigt me dit que nous allons très vite la revoir à la télévision. Promis on vous en dira plus.

Ainsi se termine notre couverture de la 6ème édition du festival. Nous vous mettrons les interviews au fur et à mesure.

Remerciements

Merci à toute l’équipe du FIFFH qui nous a reçu et nous a permis d’effectuer toutes ces interviews, de découvrir des films et une série en avant-première et de vivre ce festival de l’intérieur . Mais aussi aux invités d’avoir échanger avec nous, à tous les bénévoles, personnes de l’ombre…

Prochain Rendez-vous

Le prochain événement, de cette fine équipe, sera le Festival International du Film Politique (FIFP) à Carcassonne du 8 au 12 décembre 2020. Pour tous renseignement nous vous invitons à consulter le site officiel.

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *