Réactions des jeunes après leur 3 jours d’atelier Casting au Festival Ecran Jeunesse

Une initiative incroyable a eu lieu au festival Ecran Jeunesse : un atelier casting mis en place par Laurence Lustyk, grande dame de casting et Jean-Philippe Bèche acteur. Ils proposaient un atelier casting découpé sur 3 jours et les jeunes qui y ont participé sont vraiment enthousiasmes de leur expérience.

Mais plutôt que dans parler je leur donne le micro afin qu’ils s’expriment et vous racontent leur atelier casting et leur rencontre avec Laurence Lustyk et Jean-Philippe qui forment un sacré duo.

Zïa, Ancolie, Margaux et Iliana

Bonjour les filles. Vous venez de participer à l’atelier casting au festival Ecran jeunesse. Comment s’est passé la première journée quand vous avez découvert les textes ?

Ancolie : C’était vraiment bien. Jean-Philippe Bèche et Laurence Lustyk étaient super gentil. Et après on a dû choisir un texte entre 3…

Zïa : Non 4.

Ancolie : Ah oui 4 textes : “La Boum”, “Harry Potter”, Twilight” et “Le Petit prince”. La première fois ça a duré environ 7 minutes. On a pris le texte, on est rentré chez soi. Et le lendemain on avait la répétition.

Margaux : La première journée je n’ai pas été difficile pour le choix du texte, vu que je les connais tous. Je suis une fan de tous ces classiques qu’ils ont proposé même “Le Petit prince” je le connaissais pas coeur. Mais vu que se sont des rôles masculins je ne les ai pas pris bien naturellement. J’ai adoré, franchement un mot : adoré !

Et le deuxième jour ? 

Iliana : Le second jour, les révisions c’était assez long. Ils faisaient passer personne par personne pour relever les petits défauts pour qu’on soit au top du top pour aujourd’hui. C’était long mais ça nous a vraiment aidé. C’était super de pouvoir apprendre de Jean-Philippe.

Vous avez décortiqué le texte ? 

Iliana : Oui et on a vu les mouvements, ce qu’on peut faire pendant le casting.

Zïa : Alors le premier jour je n’étais pas là. Je suis arrivée le jour où on a décortiqué les textes. Comme je suis arrivée en retard j’ai dû choisir mon texte à la va-vite et l’apprendre en 10 minutes. Après je l’ai répété mais ce n’était pas facile. Heureusement Jean-Philippe Bèche nous a donné plein de conseils.

Margaux : Je trouve qu’on s’est beaucoup familiarisé, côtoyé et qu’au final on a beaucoup ri, c’était surtout une partie de plaisir et une bonne expérience.

Aujourd’hui c’était la réalisation, le casting dans le feu de l’action devant la caméra ? 

Ancolie : Je suis passée la première et au début j’avais un peu de mal et j’étais un peu timide. Puis on s’est familiarisé avec la caméra. A force de voir les autres passer et des conseils de Laurence Lustyk, la directrice de casting et de Jean-Philippe Bèche c’était mieux. A la fin on est tous repassé et ça a été beaucoup mieux, très facile. C’est la dernière prise qu’ils ont gardé pour le casting.

Zïa : La caméra c’est quand même très impressionnant. Je ne sais pas ce que vous en pensez ?

Margaux : Non, tu t’es bien débrouillé.

Zïa : Ah bon, merci. Cela m’a fait un peu peur. Après le plus compliqué c’est de se voir sur l’écran et de s’entendre. J’ai trouvé ça assez perturbant.

Iliana : Je suis passée en dernière, il me semble. C’était horrible je n’ai pas arrêté de me tromper. C’était stressant et le texte s’évaporait dans ma tête. Je pense qu’on a dû faire plus de 5 prises pour que j’y arrive. C’était compliqué mais au final, je pense qu’on a tous bien réussi à jouer notre rôle et à s’impliquer. Il y a pas mal de prises qui sont très bonnes et c’est cool !

Margaux : Oui, avant de passer le trac forcément, la boule au ventre. La caméra, se voir en vidéo, s’entendre aussi. Surtout que je suis passée en avant dernière juste avant Iliana. Et il y a des personnes… Je ne sais pas qui c’est (rires).

Des invités surprises qui sont entrés (rires).

Oui, ça m’a un peu perturbé, mais à ma grande surprise j’ai réussi du premier coup. J’étais contente.

Alors les invités c’était Carole Richert et Samuel Allain Abitbol qui sont dans le jury du festival et qui sont venus vous rendre visite.

Margaux : Oui, ils nous ont beaucoup impressionné.

Ancolie : C’était toi qui passait quand ils sont entrés.

Margaux : Oh oui. C’est moi qui passais et je ne savais pas à ce moment là qui ils étaient et ça m’a encore plus stressée. Je pense que c’est ça qui m’a fait me concentrer et m’appliquer à fond sur ma prestation.

Samuel Allain Abitbol est venu te voir Iliana. Que t’a-t-il dit ?

Iliana : A la fin de mon passage, il est venu me voir pour me dire qu’il avait vraiment trouvé super ma manière de jouer le rôle de Pénélope. Et j’étais impressionnée. Il s’est présenté en me disant : “Salut, je suis réalisateur, comédien, c’est mon métier et tu m’as impressionné”. J’étais choqué. Je n’étais pas prête à recevoir ce compliment. Et après il est revenu me voir et il m’a dit ” : Je suis entrain d’écrire un scénario pour un film et si tu veux je pourrais te faire jouer dedans”. Samuel l’a proposé aussi à Margaux.

Margaux : Oui, il m’a fait aussi la proposition. Carole Richert m’a parlé et m’a félicité pour ma prestation. Elle a dit que j’étais jeune pour ce que je faisais et que j’ai beaucoup de talent. J’étais très fière de recevoir ce compliment d’elle parce que je ne m’y attendais pas du tout comme Iliana. Pareil pour la discussion avec Samuel. J’étais là que pour faire l’atelier casting, acquérir de l’expérience et avoir des souvenirs, mais j’ai été touchée et impressionnée par Carole et Samuel.

Vos impressions sur l’atelier casting sur ces 3 jours ? 

Ancolie : C’était franchement génial. Heureusement que Laurence, la directrice de casting et Jean-Philippe l’acteur qui s’occupaient de nous, étaient franchement gentils.

Demain on a la cérémonie de clôture. Ils ont dit que tout le monde avait été très bons et qu’ils allaient avoir dû mal à choisir qui va pouvoir passer pour montrer l’atelier casting à la cérémonie. Tout le monde ne va pas pouvoir passer car il y a un temps limité.

Laurence et Jean-Philippe sont embêtés parce qu’ils ne savent pas qui choisir. On va essayer de tous venir demain puisqu’on est invité à assister à la cérémonie avec nos familles. l’atelier casting c’était top car on a rencontré du monde.

Zïa : On s’est fait de nouveaux amis.

Ancolie : Oui, c’était franchement cool donc merci au festival Ecran Jeunesse !

Margaux : Très belle expérience et très bons souvenirs !

Vous le conseilleriez en vu d’un deuxième festival Ecran Jeunesse ? 

Iliana : Je le conseille à 100% !

Ancolie : C’était super alors oui.

Iliana : En soi c’était que deux jours mais j’ai l’impression qu’on a passé tellement de temps tous ensemble. On avait vraiment une bonne ambiance. Je le conseille vraiment.

Margaux : Moi aussi je le conseille à 100 % parce que franchement c’était une très très belle et bonne expérience.

Ancolie : Surtout s’il y a Laurence Lustyk et Jean-Philippe Bèche car ils sont vraiment trop gentils.

Zïa : Oui c’est conseillable… Je ne sais pas si ça se dit…

Si, ça se dit. 

D’accord, donc c’est conseillable (rires). C’est une très bonne expérience et je pense que ça peut aider pour passer de futurs castings pour certaines personnes. Cela peut débloquer la timidité face à la caméra.

Merci beaucoup les filles. Et bonne cérémonie de clôture demain. 

Iliana, Margaux, Ancolie et Zïa : Merciiii

Ancolie : Et aurevoir.

Zoé 12 ans, Aurélien 12 ans et Antonin 9 ans 1/2

Bonjour. C’est la fin de l’atelier casting auquel vous avez participé. Vos impressions ? 

Zoé : C’était super bien. On s’est bien amusé tous ensemble. Après on a appris beaucoup de choses. On s’est maintenant comment se passe un casting et si on veut passer des castings on sera beaucoup plus à l’aise. On a tous passé un bon moment ensemble, c’était génial.

Aurélien : J’ai trouvé que c’était une expérience génial. Je n’ai pas beaucoup fait de théâtre avant et ça m’a vraiment plu. En plus, il y avait des garçons qui devaient venir mais ils ne sont pas venus alors j’ai dû faire 3 castings sur 4.

Antonin : J’ai bien aimé parce qu’on s’est maintenant comment ça se passe. La préparation que ça demande et comment se retrouvent les artistes quand ils sont entrain d’être filmé pour le cinéma. C’était bien.

Qu’avez-vous préféré ? 

Antonin : j’ai préféré quand on était filmé même si c’était un peu difficile. On devait bien se mettre sur la marque et si il y avait le moindre détail, on devait recommencer. J’ai bien aimé c’était marrant.

Aurélien : J’ai tout aimé. J’ai aimé la répétition. J’ai adoré le casting surtout le goûter (rires). C’était ma découverte du théâtre et j’ai adoré.

Zoé : J’ai préféré aujourd’hui parce qu’on a appris comment se déroule un casting. On a vu des acteurs. On se connaissait un peu plus vu qu’on s’était vu hier. Après hier s’était bien aussi j’ai passé un super moment. Mais je préfère quand même aujourd’hui. C’était vraiment bien, à refaire.

Comment vous êtes-vous sentis quand vous vous êtes vus sur l’écran ? 

Zoé : Au début c’est vraiment bizarre, parce qu’on ne s’entend pas pareil. On peut corriger ses erreurs en se disant : “Ah là je me suis trompé. Ah, j’ai bien fait “!

Aurélien : C’est un peu bizarre parce qu’on s’entend réciter. Et comme l’a dit Zoé on voit nos erreurs. On trouve pas forcément notre voix très jolie. Mais c’est vrai qu’après ça nous permet de bien nous corriger, d’apprendre de nos erreurs et de refaire encore mieux.

Antonin : Comme ils ont dit, ça fait bizarre au début d’entendre sa voix. On peut donc se corriger en se disant qu’on a mal fait.

Il y avait une belle complicité dans le groupe. Cela vous a fait plaisir de donner la réplique ? 

Antonin : Oui, c’était marrant. J’ai bien aimé. Aussi quand c’est moi qui passais c’était marrant vu que j’étais tout seul et que je le regardais lui qui étais à côté de la caméra.

Aurélien : C’était bien de donner la réplique mais j’ai préféré quand je passais…

Tu es passé souvent. Tu connaissais 3 textes sur 4. 

Aurélien : Oui, j’ai bien récité. Même si parfois j’ai fait des erreurs.

Zoé : J”ai trouvé qu’il y avait beaucoup de complicité. Je suis venue avec deux amies du théâtre que je connaissais bien. J’étais contente de donner la réplique, ça m’a fait plaisir.

Est-ce que vous conseilleriez l’atelier casting pour une seconde édition du festival Ecran Jeunesse ? 

Antonin : Oui, c’est bien. Après je ne veux pas me vanter mais après on peut aller à la fermeture du festival gratuitement sur une ligne réservée. Et ça c’est un privilège.

Aurélien : Pendant la cérémonie de clôture, on peut même faire passer deux ou trois castings qui ont été les meilleurs et faire monter sur scène les acteurs. Je conseillerais à fond mais à fond de faire cet atelier. N’ayez pas peur de vos dire que vous avez le trac ou que les autres sont meilleurs. Je ne savais pas trop faire du théâtre avant à part pour le spectacle de fin d’année à l’école primaire. Maintenant j’adore ça et je vais peut être prendre des cours de théâtre.

Zoé : Je le conseille vivement parce que pour les gens qui ne savent pas se lancer. Cela fait 5 ans que je fais du théâtre et j’aimerais bien passer des castings mais ils sont tous dans les grandes villes. Aux alentours de Bagnère, Lourdes, Tarbes, on a pas grand chose. Du coup là ça donne vraiment l’occasion aux gens qui habitent dans les ces villes de pouvoir enfin faire comme les autres et d’accéder à une préparation de casting. Je trouve que c’est super.

Merci beaucoup en tout cas

Antonin : De rien (rires collégiaux).

Rendez-vous à la seconde édition !

La première édition du festival Ecran Jeunesse a fermé ses portes cette année, mais l’équipe est prête à revenir pour une seconde édition encore plus dédié aux enfants. Alors pour suivre même en tant de confinement les avancés d’Ecran Jeunesse direction le site internet ou les réseaux sociaux dont la page FB.

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Une réflexion sur “Réactions des jeunes après leur 3 jours d’atelier Casting au Festival Ecran Jeunesse

Laisser un commentaire