Interview avec Christian Jeanpierre pour son roman “2026” !

On le connaissait présentateur, commentateur, musicien, déjà auteur, mais voilà que Christian Jeanpierre nous revient avec son premier roman,d’anticipation, sur le football aux Etats Unis. L’histoire de Tom, 15 ans, jugé trop frêle pour le fooball américain, au grand désespoir d’un père malhonnête et alcoolique, et qui se tourne avec talent vers le soccer.

L’occasion pour Damien d’interroger Christian sur ce nouvel ouvrage, à bâtons rompus.

Bonjour Christian, première question . On vous a déjà lu dans plusieurs ouvrages mais c’est le premier sous la forme romanesque . Qu’est ce qui a motivé chez vous ce changement de paradigme ?

Bonjour Damien, et bien c’est un récent voyage aux Etats Unis en 2019 qui a fini de me convaincre. J’y étais déjà allé en 1994 pour la World Cup, le football y était alors très peu médiatisé, et je suis revenu de ce voyage ci avec plein d’histoires, de faits réels , et en tirant la pelote je me suis rendu compte qu’il y avait matière à faire un roman. J’adore les mecs qui sont visionnaires, les gens qui se projettent, alors humblement j’ai eu envie de le faire aussi avec ce roman d’anticipation.

Un roman que vous aviez proposé en téléchargement libre pendant le confinement avant son édition chez Solar en ce début d’année 2021 . Pourquoi ce choix peu commun ?

Oui absolument, l’idée c’était de permettre aux fans de foot de pouvoir lire pendant le confinement, il a été téléchargé 50 000 fois et j’ai ajouté une centaine de pages pour la version papier qui vient de sortir.

Comme vous le dîtes, vous avez aussi connu la World Cup 94, ou le « soccer » n’était alors qu’un sport naissant. Qu’est ce qui a changé depuis dans le rapport des américains à ce sport ?

Et bien en fait, beaucoup de choses ont changé! En premier lieu, l’arrivée des pionniers, tels que Thierry Henry, David Beckham ou Patrick Vieira, et d’autres, qui sont venus y terminer leur carrière et offrir un éclairage médiatique à cette Ligue. Et puis la simplicité de ce sport universel, tu peux jouer partout, à 5 contre 5 en posant deux sacs par terre. Cela a bien pris et je suis convaincu que 2026 sera le vrai lancement pour eux.

Comment expliquer ce différentiel entre foot féminin et masculin aux States ? Pourquoi une telle prédominance du foot féminn ? ( NDLR : les Américaines sont championnes du monde en titre)

Cela a démarré comme ça il y a 30 ou 40 ans, les mecs ont trainé mais ils vont rattraper leur retard, le foot a longtemps été vu comme un sport de filles mais cela a changé, je me répète 2026 c’est le lancement d’Apollo pour eux, le foot masculin va vraiment prendre une tout autre dimension avec l’organisation de cette Coupe du Monde.

Même si l’échéance est encore lointaine, Pensez vous que leur équipe nationale puisse bien figurer ? On sait que le facteur «  domicile » joue souvent lors des grandes compétitions ?

Oui, évidemment ! On essaye de se projetter, d’ailleurs on m’avait posé la meme question sur le Japon en rugby en 2019,il suffit de voir leur parcours . Il suffit d’une équipe, un hymnne, un drapeau pour mettre le feu aux poudres. L’aspect patriotique des américains fera le reste. Aujour’hui ils ont de bons joueurs, dont certains dans des grands clubs européens. Quand j’ai su que la Coupe du Monde aurait lieu là bas je me suis dit notre foot va s’imposer aux EU, et bien je n’en suis plus si sûr !

Il y a un thème comme une sorte de fil rouge de votre roman, c’est celui des dégâts possibles occasionné par le jeu de tête dans le football. Pouvez vous nous en dire plus ?

Oui, d’ailleurs le jeu de tête est interdit à l’entraînement pour les – de 12 ans  aux Etats Unis et en Ecosse . On a aussi, entre autres,  l’exemple de Sir Bobby Charlton, champion du monde 66 qui  souffre d’ Alzeihmer et de démence précoce. Des études très sérieuses ont montré que le taux de risque de maladies neurologiques est 3 fois  supérieur à la moyenne. Je pense que c’est un sujet sérieux qui mérite que les instances se penchent dessus , je le traite de manière ludique dans le roman ( en disant notamment que Peter Crouch va disparaître)  mais effectivement c’est un sujet important qui mérite que l’on s’y penche.

Question obligatoire pour vous, le toulousain, que vous inspire l’arrivée aux commandes d’un investisseur américain au TFC et quel regard portez vous sur le travail effectué lors de cette première année, que vous suivez avec intérêt j’imagine?

Je trouve ça génial ! On a mis aux manettes Damien Comolli quelqu’un qui connaît vraiment le foot, un des meilleurs à mon sens en terme de connaissance du jeu et du business du foot. Les gens de qualité sont rares et il en fait clairement partie,comme je le dis également pour Arsène Wenger, et c’est un compliment, il a du gazon dans les oreilles ! C’est exactement le mec compétent qu’il fallait !

Tu sais, je suis un fervent militant d’arrêter d’opposer foot et rugby à Toulouse. Pour te faire une confidence, mon rêve secret c’est de trouver un sponsor qui vienne faire une sorte de “crossover” des deux clubs et qui vienne investir, non pas sur un club, mais sur une ville ! J’ai fait quelques démarches en ce sens, ça suit son cours !

Voila une sacré confidence, Christian ! Bon vent à ce livre donc !

Merci et au plaisir de revenir sur Webtoulousain, un salut amical à tous les toulousains !

2026, l’année oú le football deviendra américain, Christian Jeanpierre, Editions Solar, 353 pages, 14.90 euros

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

2 réflexions sur “Interview avec Christian Jeanpierre pour son roman “2026” !

  • 25/02/2021 à 12h59
    Permalien

    Merci pour cette interview. Je vais filer l’acheter.

    Répondre
    • 27/02/2021 à 1h10
      Permalien

      Ravi que cet article vous ait donné envie de lire ce livre.

      Répondre

Laisser un commentaire