JoeyStarr alias Nicolas Valeyre, aussi déroutant qu’attachant, débarque dans la série “Le Remplaçant” ce soir sur TF1

Depuis quelques temps, TF1 nous surprend avec ses créations que ce soit les séries ou les fictions. Avec « Gloria », « Je te Promets » ou encore « Un Homme d’honneur » qui sont des adaptations de séries existantes. Cette fois-ci, la chaîne nous propose une idée toute nouvelle avec l’aide du comédien Joey Star dans “Le Remplaçant”. Ce soir TF1 nous invite à découvrir le pilote en deux parties de leur nouvelle série déjà disponible sur la plateforme SALTO.

Synopsis

Nicolas Valeyre est un prof de français original et sans complaisance, que ce soit à l’égard de ses collègues ou de ses élèves. Ses méthodes fantaisistes, sa misanthropie affichée et son style brut de décoffrage en font un OVNI dans la salle des profs. Mais il dérange autant sa hiérarchie qu’il inspire naturellement confiance à ses élèves. Car sous ses dehors d’ours mal léché, c’est un hypersensible passionné, prêt à tout pour les aider à trouver leur voie.

Naissance de la série

En premier lieu l’idée de cette série vient de JoeyStarr apprenant qu’avec le BAC en main toute personne peut obtenir le CAPES et se reconvertir en enseignant. Et après c’est un travail d’équipe entre scénaristes, réalisateur et production et bien sur TF1. Petit à petit la série « Le Remplaçant » émerge de l’imagination et prend vie d’abord pour un pilote en deux parties.

JoeyStarr et Nicolas Valeyre

Nicolas Valeyre est un personnage aussi bien dérangeant par ses méthodes de travail qu’attachant par son rapport avec les élèves et quelques membres du corps enseignants. Et qui de mieux que JoeyStarr pour incarner ce rôle en marge de la société, un tantinet rebelle mais au très bon cœur.

Le corps enseignant

JoeyStarr retrouve Barbara Schulz sa comparse de Gloria. Si dans Gloria ils étaient ennemis et que cela se terminait en garde à vue ou Barbara avait le dessus, là c’est une toute autre affaire bien que Barbara incarne avec brio Agnès Letourneur la chef d’établissement est donc sa supérieure. Elle ne sait pas sur quel pied danser autant elle est choquée par les méthodes de Nicolas mais aussi impressionnée par ses résultats.

Agnès devra arbitrer et essayer de mettre un terme à la guerre entre Nicolas Valeyre et Xavier Meilleur magistralement interprété par Stéphane Guillon et bien loin de son jeu d’acteur de policier dans “Le bazar de la charité”. Son rôle ici est en symbiose avec des personnages qu’il joue sur scène lors de son spectacle. Un prof imbuvable, à l’ego démesuré, piquant et détestable à souhait.

Mais heureusement, Nicolas pourra compter sur le soutien d’Antoine Maclou. Ce rôle est tenu avec efficacité par Sébastien Chassagne qui oscille entre manque de confiance en soi, enthousiasme et bienveillance même s’il est parfois envahissant pour son ami.

Il aura aussi de son côté Nadia Roz (Nadia) la CPE et Mounia Moula (Sabine) la prof d’EPS. Mais aussi Armelle (Geneviève) la prof d’histoire/géographie même si lors du pilote on devine juste sa sympathie pour Nicolas.

Sans oublier Céline Duhamel (Fabienne), la documentaliste qui sait comment réagi Nicolas vu qu’elle le connait depuis longtemps.

Les élèves

La nouvelle génération de comédiens prometteurs à entièrement sa place dans la série avec pour les garçons : Alexandre Ferrario (Erwan) qui veut tenir tête à JoeyStarr. Merveille Nsombi (Abou) qui a du mal à s’exprimer et essaye de combattre ses peurs. Mais aussi Ilies Kadri (Hakim) ou encore Noé Bessin (Gabin) un brin manipulateur.

Les filles ne sont quant à elle pas en reste puisque Laure-Kenza Aazizou (Judith) est une sacrée meneuse de bande qui a de la suite dans les idées et qui ne manque pas de mots. C’est aussi le cas de Mahia Zrouki (Célia) qui aborde et vie un sujet assez sensible. Sans oublier la pétillante Sylvie Filloux (Elsa) qui défend aussi ses convictions.

Notre avis

Cette série n’est pas sans rappeler les films tel que « Esprits rebelles » avec Michelle Pfeiffer ou encore « Ecrire pour exister » avec Hilary Swank. Là où un professeur sort des sentiers battus pour intéresser et enseigner à des élèves jugés difficiles. Il est de même pour Nicolas Valeyre qui se frotte à une classe récalcitrante mais pourtant capable d’exceller. JoeyStarr est très convainquant en professeur de français cassant les codes de l’enseignement.

C’est un très bon pilote où les personnages sont intéressants et qui donne envie d’en découvrir plus sur les élèves mais aussi les enseignants. Il suffit souvent d’une pierre à l’édifice et le pilote est cet élément solide qui permet d’en poser d’autres et de façonner d’autres épisodes, enfin si les téléspectateurs sont au rendez-vous.

Et chose intéressante on peut regarder les deux parties du pilote en famille. Elles donneront lieu par la suite à des discussions sur des sujets sensibles et une possibilité pour les jeunes de parler à leurs parents et inversement.

Diffusion

Retrouvez ce soir à partir de 21h05 sur TF1 le pilote en deux parties de la série « Le Remplaçant » avec entre autres JoeyStarr, Barbara Schulz, Stéphane Guillon et Sébastien Chassagne.

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Laisser un commentaire