Nouvel album de Violette Mirgue aux Editions Privat.

Nom d’un fromage, mais qui revoit on pointer le bout de son nez sur Webtoulousain ? Oui, c’est bien elle, Violette Mirgue, qui signe son grand retour avec le 8ème opus de ses aventures, cette fois-ci en direct de l’hôpital des enfants. Lieu dans lequel, à n’en pas douter, elle saura faire naître des sourires et beaucoup d’espoir.

Dans ce nouvel épisode, Violette, flanquée de sa fidèle Cluque sont appelés de toute urgence  ( on appréciera le nom des ambulances Ceprécé ! ) pour résoudre une nouvelle enquête. En effet, dans la salle des machines, la grande Gertrude, la machine qui recycle les émotions et bonnes ondes et redonne le sourire aux petits patients, déraille complètement et les enfants sont tous tristes.

Impensable de ne pas y remédier , n’est-ce pas ? Quoi de plus beau que le sourire d’un enfant ? C’est ce que Violette va s’efforcer de faire naître, et bien entendu y parvenir. L’objectif sera double, les enfants de l’histoire vont sourire et ceux qui la liront également. Tout en leur faisant toucher du doigt une réalité qu’ils ignorent parfois.

Une enquête ( de terrain) qui aura été également menée en amont par Marie Constance Mallard, la toulousaine d’adoption, qui se sera rendue au CHU de Toulouse pour s’imprégner des lieux et des admirables personnes qui y cohabitent.

A noter pour la petite histoire que Violette illustre désormais le diplôme remis aux enfants qui se rendent aux urgences pédiatriques. De quoi donner du baume au coeur.

Vous l’avez compris, chers amis collectionneurs, vous ne pouvez pas passer à côté de cette nouvelle enquête de votre souris préférée . Sur WebToulousain, on accompagne Violette depuis le tout premier tome et on ne peut que vous conseiller d’en faire autant.

Charivari à l’hôpital des enfants, Violette Mirgue, Marie Constance Mallard, Editions Privat, 13.90 euros

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Laisser un commentaire