Tickets-restaurants : ce qui change à partir du 1er septembre

tickets-restaurants

Les tickets-restaurants de 2020 vont bientôt expirer. 1er septembre prochain, les modalités des titres restaurants, exceptionnellement modifiées avec la pandémie de Covid-19, changeront de nouveau. Voici ce qu’il faut savoir.

Alors que des mesures d’assouplissements avaient été mises en place en raison de la crise sanitaire, à la rentrée ces avantages ne seront plus au goût du jour.

A partir du 1er septembre, vous ne pourrez donc plus utiliser les titres de l’année 2020. S’il vous reste encore quelques tickets, il est toutefois possible de les échanger gratuitement contre des titres valables en 2021. Il suffit de rendre les tickets bientôt périmés à votre employeur au plus tard 15 jours avant la fin de leur période de validité. Ces nouveaux titres seront seront valables jusqu’en janvier ou février 2022.

La fin du plafond à 38 euros

Les tickets-restaurants vont repasser à leur plafond usuel, soit à 19 euros par jour ; contre 38 euros jusqu’au 31 août. Le doublement du plafond avait été décidé par le gouvernement pour tenter d’écouler plus rapidement les titres, et cette mesure, qui devait prendre fin le 31 décembre 2020, avait finalement été repoussée jusqu’au 31 août prochain.

Utilisables uniquement les jours ouvrables

Jusqu’à maintenant, il était possible d’utiliser ses tickets resto dans les restaurants et hôtels-restaurants, dans certaines boulangeries et dans les supermarchés. Sur ce point rien ne change. En revanche, il ne sera plus possible d’utiliser ses titres tous les jours. Payer ses courses ou son repas avec des titres restaurants ne se fera que sur les jours ouvrables et non plus pendant les week-ends et jours fériés, sauf pour les salariés travaillant ces jours-là.

+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Laisser un commentaire