Journal de notre reporter en herbe au 2ème Festival Ecran Jeunesse : Découverte de l’atelier Casting et du spectacle “Le Petit Prince” après la cérémonie d’ouverture.

C’est enfin l’heure de retrouver la 2ème édition du Festival Ecran Jeunesse, mais cette fois-ci à Bagnères-de-Bigorre. Au programme, encore plus d’activités et de projections d’inédites. Mais avant tout, il faut recharger les batteries au restaurant « La Fabrique du Terroir ».

Déjeuner

Ce qui est pratique c’est que le restaurant est juste à côté des activités et que l’endroit est très cosy et chaleureux. Ambiance conviviale et retrouvaille avec certains membres de l’équipe du festival. C’est fou, en entendant l’équipe des chauffeurs parler du van de luxe avec playstation, tout confort, télévision, ça donne envie de le voir et d’y voyager.

Petit tour d’horizon des ateliers

En arrivant à l’intérieur du Carré Py, j’ai décidé d’en faire le tour pour regarder les diverses activités puis j’ai été observer le déroulement de l’atelier casting.

Dans l’Agora le président du Jury Marc Du Pontavice captive petits et grands en parlant de son métier de producteur. Il échange avec les enfants qui l’entourent.

Atelier Casting

7 participants attendaient l’arrivée de Laurence Lustyk et Jean Philippe Bêche qui s’occupaient déjà l’année dernière de l’atelier. 3 filles ont d’ailleurs déjà participé à l’activité casting en 2020. Laurence a invité les jeunes à s’asseoir par terre et à se présenter.

Echanges et partage

La majorité suit des cours de théâtre et ils veulent devenir un jour des acteurs. Je me tenais à l’écart intéressée mais trop timide pour participer à l’atelier. Laurence a essayé de me faire parler mais j’étais comme tétanisée. Elle a alors partagé avec nous une petite anecdote sur un casting avec un jeune garçon de 10 ou 11 ans : « Il était venu avec sa maman qui voulais rester pendant le casting, mais je lui ai demandé de quitter la pièce. Seul avec ce garçon qui avait croisé les bras, s’était appuyé contre le mur et baissé la tête je lui ai demandé s’il avait appris son texte mais il ne décrochait pas un mot. Quand je lui ai demandé s’il est content d’être là ou s’il avait envie de passer le casting, il a fait non de la tête. J’ai donc appelé sa maman et lui ai dit que son film ne voulait pas passer le casting. Elle a protesté mais je lui ai répondu qu’il ne fallait pas forcer son fils et qu’elle avait envie mais lui non. La maman sort avec son fils et lui me fait un pouce en l’air. Je n’oublierai jamais ce petit garçon. Si vous venez c’est avant tout par envie et non pour faire plaisir à vos parents ».

Expériences

Puis Laurence a demandé qu’ils lisent les textes l’un après l’autre. Tout le monde a suivi la mesure et certains ont vraiment bien lui rendant le texte vivant. Puis un retardataire a rejoint le groupe. Les textes choisis sont des films « Harry Potter », « Hunger games » ou encore « Kev Adams ».

Laurence Lustyk s’est de nouveau adressée à moi et j’ai répondu enfin à sa question en disant : « je n’ose pas, je suis timide ». Ce à quoi Jean-Philippe a déclaré que ça l’intéresserai de travailler avec moi car lui aussi c’était un grand timide. Il a même raconté des moments de peur et timidité intense à ses débuts quand ça tombait sur lui pour jouer.

Il y a eu une deuxième lecture des textes et j’ai senti que tout le monde essayait de s’améliorer par rapport à la première.

Cérémonie d’ouverture

J’ai trouvé la présentation intéressante enfin le début car je n’attendais qu’une chose le spectacle. C’est bien que les enfants des soignants et des pompiers soient conviés gratuitement aux festivités de ces 5 jours. C’est une très belle reconnaissance de nos héros du quotidien.

Remise de prix

Monsieur Marc Du Pontavice a reçu un prix d’honneur des mains de Claude Cazabat, Maire de Bagnères-de-Bigorre pour son travail de producteur et président de Xilam Animation.

L’animateur, ah non en fait le président du festival qui présentait à appeler sur scène le comédien Michel Elias pour remettre un prix à L’acteur Jean-Pierre Castaldi et il l’a fait en utilisant la voix de César. Pour cela il y a eu projection d’un passage du film « Astérix et Obélix » avec Jean-Pierre dans le rôle du centurion et Michel donnant sa voix à l’acteur étranger jouant César.

Les Mascottes

J’ai beaucoup aimé le moment où les mascottes sont arrivées sur scène même si ce ne devait pas être évident de se diriger surtout Molang et Giganto. Je ne voulais pas que le présentateur fasse aux mascottes un croche patte. C’est original une photo des officiels et des membres du jury avec les mascottes.

Spectacle « Le Petit Prince »

Après la cérémonie, les lumières se sont éteintes et le spectacle du « Petit Prince » a pu commencer. C’était beau est poétique. Il y avait de beaux tableaux avec la marionnette du Petit Prince, mais aussi celle du renard.

Un beau voyage

Le monsieur lampadaire était drôle et le rapport entre l’aviateur et le petit prince était émouvant. A deux personnes, ils nous ont conté l’histoire avec simplicité, poésie et tendresse. Ils nous ont emporté avec émotion dans leur univers.

Clap de fin de la journée

Un bon diner et c’est déjà la fin du premier jour du Festival Ecran Jeunesse à Bagnères-de-Bigorre. Je saute dans mon pyjama et on se retrouve très vite pour le 2ème jour.

Informations et inscriptions

N’hésitez pas à venir nous rejoindre en famille au festival. Pour toutes informations, direction le site officiel Ecran Jeunesse.

Article rédigé par Katie Clément

+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Laisser un commentaire