Interview de Pat et Fred, qui jouent Toulousains 2 au Studio 55 !

On ne les présente plus dans le microcosme de l’humour et du théâtre toulousain. Pat et Fred ( sans oublier Mélissa,retenue sur Paris) nous ont reçu en toute décontraction au Studio 55, au sein du tiers lieu le Cobalt, situé au coeur du très dynamique quartier Montaudran. Un lieu qui leur ressemble, tout en convivialité et dont ils ont pris la tête de la direction artistique depuis Novembre. Un nouveau défi qui méritait bien que l’on se penche dessus, tout comme leur pièce Toulousains 2, dont les débuts laissent augurer un succès aussi phénoménal que le premier opus. Magnéto, Serge !

Bonjour Pat et Fred et merci de nous accueillir,vous voici donc à la tête de la direction artistique de ce superbe lieu. Comment est survenue cette opportunité?

C’est quelque chose qui nous travaillait depuis un moment, d’avoir notre propre salle, et l’opportunité est venue par Chriistophe Baron, qui est un ami de longue date, et qui a eu cette possibilité ici au Canaille Club, il y avait une salle de libre, on s’est dit “ pourquoi ne pas mélanger nos deux savoir faire?”, lui la restauration et le bar et nous la partie spectacles, et cela est monté en puissance, et au terme d’un processus d’un an et demi, on a ouvert début Novembre. Tout s’est très bien passé avec les 3T,avec qui nous envisageons d’ailleurs des collaborations ponctuelles et qui ont été les premiers à découvrir ce nouveau lieu !

Ouvrir un lieu culturel en cette période troublée, on imagine que ça s’apparente à un défi fou, non ?

C’est un peu comme ouvrir une boutique de fringues au Cap D’agde ! Après les premiers confinements, on ne s’attendait pas à ce que ça reparte avec tant d’ampleur mais bon les gens commencent à revenir depuis Janvier, c’est porteur d’espoir. Traditionnellement Décembre et Janvier sont des mois fastes pour les théâtres et là en 20 ans de métier on n’avait pas connu ce creux. Avec le début de Toulousains 2, on a vu les gens revenir en masse. Dans notre “malheur” cela nous a laissé un peu de temps pour faire nos armes, appréhender cette nouvelle salle.

Cela génère du stress ?

Fred : Oui bien sûr, moi par exemple, je faisais encore 120 kilos il y a deux mois et regarde ! Non plus sérieusement, oui ça procure du stres, on a envie de bien faire, de bien accueillir le public. Tout est a recréer malgré tout, on change de lieu, d’offre, on sort un peu de notre zone de confort, nos salles étaient toujours pleines et on se doit de reconstruire ça !

Vous étiez comédiens résidents au 3T, vous voila donc aussi maintenant à la direction . Concrètement, cela change quoi dans votre quotidien ?

On était déja coproducteurs sur certains spectacles au 3T, ici on va être sans cesse dans l’anticipation des mois qui arrivent, continuer à écrire, proposer des choses différentes. On fait venir aussi d’autres artistes que l’on découvre et que l’on apprécie. Une offre qui peut surprendre, comme par exemple le seul en scène de Nicolas Devort, assez différent de notre humour.. On aura aussi Eric et Quentin de Quotidien, qui proposeront quelque chose de différent de ce qui se fait à Toulouse …

On va parler du spectacle, Toulousains 2. Après Toulousains . Pas trop dur de trouver un titre aussi original ?

On a galéré ! Ca s’est fait à la faveur de nombreux brainstormings avec Mélissa à l’Ubu, jusqu’à 6 heures du matin et au 18ème verre c’est sorti !

Le premier a été un énorme succès, avec plus de 60 000 spectacteurs. Est ce que l’on retrouve des thèmes, des personnages qui vont nous parler dans ce deuxième opus, si comme bon nombre de toulousains, on a déjà vu le premier ?

On reste dans la veine du sketch,de la séquence, mais on élargit, on tape par exemple moins sur les ariégois, et un peu plus sur les tarnais que l’on avait un peu ménagé, on parle de La Jonquera, du Pas de la Case, des bobos, du Stade. On dira qu’il est plus moderne, plus occitan aussi. Le risque était de se faire reprocher d’avoir un peu fait la même chose alors on se devait de le moderniser, pour le moment le retour des gens est très positif, les premières dates sont géniales !

Toujours une part importante faite à la chanson dans le spectacle, j’imagine ?

On a quelque chose sur les Bobos de Souchon, on a aussi une Occivision, avec chaque département qui sera représenté par un titre, et une belle comédie musicale sur une grande entreprise qui fabrique des badges et provoque des bouchons…

On imagine que le public est un public qui vous suit et qui pour la plupart a vu “Toulousains “?

On a un mélange de ceux qui nous suivent et de ceux qui profitent de ce tiers lieu pour se faire une pièce, après avoir bu un verre ou mangé un morceau . Ici on bénéficie de cette terrasse immense, de la possibilité de se garer donc cela ramène aussi un autre public.

Pas mal d’années ont passé entre l’écriture du 1 et le 2. Est ce que le spectacle s’est enrichi de références à l’actualité,  de changements qui ont émaillé notre société/ notre région  depuis ces années ?

Absolument, on a un débat politique sur Chocolatine / Pain au chocolat, entre Jean Luc Melenchausson aux pommes et Emmanuel Macaron, il y est aussi question de la région Occitanie, qui a été élargie depuis .

Avec toutes les dates jouées ensemble,vous commencez à être bien rodés, comme un couple à trois avec Mélissa, en quelque sorte. Est ce que ça rend le jeu plus facile pour créer cette nécessaire connivence ?

Bien sûr, on se connaît très bien, et on continue à se faire rire, à se surprendre sur des conneries, il n’est pas rare que l’on prenne 2/3 fous rires pendant le spectacle, on a ce côté cabot entre nous, qui nous permet d’aller vers le public, sans calculer. Parfois le spectacle se prolonge de 20 minutes, les gens nous redemandent des trucs, des chansons …On  est ravis, car on a envie de défendre ce lieu ! Et on espère vous voir très nombreux ici !

Toutes les dates et la programmation complète du Studio 55 par ici : https://www.studio-55.fr/

 

+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Une réflexion sur “Interview de Pat et Fred, qui jouent Toulousains 2 au Studio 55 !

Laisser un commentaire