Francazal : projets en attente…

Base de FrancazalY aura-t-il bientôt des studios hollywoodiens sur l’ancienne base militaire de Francazal ? La réunion qui devait se tenir hier en fin d’après-midi à la préfecture de Haute-Garonne n’a pas permis de préciser les choses.

Les représentants de Raleigh Studios étaient reçus, en compagnie de SNC Lavalin, la compagnie québécoise qui gère désormais l’activité de Francazal, de la Direction générale de l’aviation civile (DGAC), et de la Mission pour la réalisation des actifs immobiliers, l’« agence immobilière » du ministère de la Défense. Bruno Granja, représentant de Raleigh Studios, joint hier par téléphone, n’a pas souhaité faire de commentaires à l’issue de la réunion. A-t-il obtenu satisfaction sur l’espace qui pourrait être alloué aux studios ? Les studios Raleigh, qui affirmaient vouloir « aller vite » sur le dossier, ont-ils été entendus par l’État français ? Ont-ils reçu des signaux positifs pour engager les études de faisabilité du projet ? Pour l’instant, ces questions restent en suspens. « Officiellement, il n’y avait pas de réunion », affirme Bruno Granja, évasif.

Souce La Dépêche du Midi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *