Contrat rempli pour le Sol Violette !

Le Sol Violette à ToulouseSix mois après son lancement, le bilan du Sol Violette a largement dépassé les objectifs initialement prévus par la Mairie de Toulouse à l’origine du projet.

Les objectis de départ était notamment d’avoir 150 solistes (les solistes sont les détenteurs du Sol Violette) pour la première année, d’avoir 30 prestataires qui accepteraient comme moyen de paiement le Sol Violette.

Les objectifs sont largement atteints avec plus de 650 solistes dont un quart sont des étudiants, des chômeurs, des personnes en situation de précarité et 75 prestataires dans différents domaines tel que l’alimentation, les vêtements,  les transports, les loisirs, la culture…

A terme, il est prévu de développer les partenariats avec des lieux culturels, mais aussi des banques, des assurances, des mutuelles et consolider les partenariats actuels.

Enfin, un autre axe de progrès est prévu concernant l’amélioration de la fluidité des transactions.

Pour rappel, le Sol Violette est une monnaie complémentaire et sociale ayant pour but d’inciter les acteurs-actrices del’économie à produire et consommer localement dans le respect des humains et de la nature, en plaçant les citoyens au coeur du projet.

Cette expérimentation étendue sur 3 territoires de la municipalité toulousaine sociologiquement différents (Grand Mirail, Rangueil, Centre Ville), a pour finalité à terme de s’étendre sur l’ensemble de la ville et enfin sur son agglomération, voire du département.

En savoir plus sur le Sol Violette : www.sol-violette.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *