Rencontre avec la talentueuse Amandine Bourgeois.

amandinCette toulousaine dynamique amoureuse de la musique a bien grandi depuis que nous avons fait sa connaissance lors de la 6ème saison de «La nouvelle star ». elle a mûri et on la retrouve plus épanouie que jamais.

Elle a accepté de se prêter à nos questions lors d’une pause.

Amandine, où étiez-vous depuis si longtemps ?
À la suite de l’émission nouvelle star, j’ai sorti un album 20 m2 qui a était disque d’or. Ce fut pour moi comme un album d’apprentissage car cela m’a permise de prendre confiance en moi et de maitriser plus de choses sur le second disque. J’ai continué avec la tournée ou je me suis produite sur scène avec mes musiciens dans toutes les grandes villes.
Après une courte période de repos, je me suis consacrée à la création de mon second album « Sans amour, Mon amour ». J’ai fait de magnifiques rencontres comme celle d’auteurs tel que Arnaud Garoux (Jacques Dutronc) et Boris Bergman (Alain Bashung). J’ai réalisé cette album en Angleterre dans des studios mythiques comme Abbey Road ou les Beatles avaient enregistré et Yellow Fish ou sont passé Pink Floyd et Led Zepplin. J’adore le son rétro et vintage de la soul Anglaise, j’ai eu la chance de travailler avec une équipe incroyable tel que l’arrangeur cordes du groupe Plan B et l’arrangeur cuivre d’Amy Winehouse.

On vous a découvert dans l’émission La Nouvelle star, qu’est ce que cela vous a apporté ?
Je ne regrette en aucun cas d’avoir participé à cette émission , c’est un véritable tremplin. Même s’il n’est pas évident de se débarrasser de l’ étiquette, il faut du temps mais je pense qu’avec ce deuxième album je m’affirme de plus en plus en tant qu’artiste et non plus comme simple candidate d’un jeu télé.

Avez-vous gardé contact avec des candidats ? Avec le jury ?
Oui j’ai gardé contact avec certain ex-candidats comme Cedric Oheix (qui vient de sortir un album d’ailleurs) ainsi que Lucile. Je croise Ycare de temps en temps, et j’essaye de garder contact avec Philippe Manoeuvre que j’aime beaucoup, mais ce n’est pas évident car on est tous très occupés.

Qui vous a donné envie de chanter ?
J’ai grandi dans une famille de musiciens. Mon papa est guitariste, mon beau père est bassiste. J’ai grandi dans cette ambiance artistique, entre solfège et étude classique ; j’ai fait de la flûte traversière au conservatoire. Pendant mon adolescence, j’ai fondé un groupe de rock avec ma meilleure amie.. Ensuite je suis partie travailler dans le milieu hôtelier en Angleterre et en Espagne. De retour chez mes parents à Toulouse j’ai commencé à démarcher des groupes. J’ai d’abord débuté avec un groupe amateur puis j’ai fini par intégrer des groupes pro, nous faisions beaucoup de concerts dans les bars de la région.

Qu’est-ce qui vous inspire ?
Je m’inspire de toutes les émotions que je peux ressentir. Les sentiments d’amour, mes propres histoires et celle d’autrui sont les thèmes de mes chansons.
Chaque texte de chanson raconte une histoire, par exemple « le temps est à la pluie » qui raconte l’histoire polar d’une femme en plein interrogatoire ou l’on apprend qu’elle qui tue ses amants…

Ecrivez-vous les paroles de vos chansons seule ?
Pour le premier album, oui avec l’aide de mon papa qui écrit très bien, cela nous a permis de nous rapprocher.
Le second qui est différent, je me suis entourée de gens d’expériences. J’ai tout de même écris un texte « Cœur de pierre » qui est autobiographique.

Votre deuxième album est sorti en mars 2012, pourquoi il porte son nom ?
Mon premier album s’appelle 20m² car je l’ai crée dans mon petit appartement, j’habitais dans un 20m² à Tournefeuille. C’est aussi un album sans prétention qui est plus introspectif, les chansons parlent de mon univers intérieur.
Le deuxième album s’appelle « Sans amour, Mon amour » car cela fait référence à la première chanson de l’album « sans amour » et oui je n’ai toujours pas trouvé l’amour ! Mais c’est aussi le thème principal de l’album « L’Amour » c’est un sujet qui inspire tous les domaines artistiques depuis toujours et on ne s’en lasse pas.

Il a fallu attendre 3 ans pour vous réentendre, vous avez bien préparé sa sortie ?
J’ai effectivement pris mon temps pour cet album. J’avais un projet que je voulais réaliser. Je voulais des cuivres, violons… une logistique plus lourde a gérer.

Si on vous proposez un duo, vous choisiriez qui ?
Sans hésiter je dirais le groupe Rolling Stone, car ils ont l’expérience, l’énergie et la grande classe…
Sur mon album, vous pouvez découvrir un duo avec Murray James. Un jeune anglais qui a une voix de dingue.

Vous faites les premières parties de Johnny Hallyday sur sa tournée d’été, comment cela se fait-il ?
Il m’avait déjà invité sur une émission à lui, c’était un film documentaire ou j’avais interprété une chanson de Tina Turner (il adore cette chanteuse). J’ai beaucoup de chance de pouvoir faire ses premières parties cet été, nous serons à Carcassonne le 30 et 31 juillet.

Cette jeune femme passionnée par la musique et aussi une artiste. Elle a bien grandi en trois ans. Et maintenant elle fait partie de la cours des grands. C’est comme un bourgeon qui commence à s’ouvrir. Prenez plaisir à l’écouter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *