Rencontre avec Zambar.

Dynamique et enjoué, Zambar de son prénom Jérôme, jeune chanteur a lancé son projet sur My Major Company il y a quelques mois de ça. Guitariste avant tout, mais aussi poète à l’image de Brassens, je vous laisse écouter.

 

 

Lors d’une pause musicale, j’ai pu lui poser quelques questions.

Qui es-tu ?
Mon nom d’artiste est un clin d’œil à un pote qui m’avait baptisé comme ça, il y a quelques années et ce surnom m’est resté. Jeune parisien qui a fait de la musique toute sa vie. Je fais de la guitare depuis que j’ai 15 ans, mon premier groupe a été créé quand j’avais 16 ans. J’ai été baigné dans divers styles musicaux : Rock, Punk, Hard…

Je me suis lassé à force de n’être que musicien et j’ai fait un break pendant 5 ans. Le goût pour écrire et l’inspiration me sont revenus début 2011, je suis parti dans la foulée à la recherche de musiciens.
Je suis le premier musicien de la famille. J’ai assisté à mon premier concert à 9 ans c’était le groupe Téléphone. J’ai aussi eu la chance que mon cousin me prenne sous son aile pour faire mon éducation musicale.

Quel est ton style ?
Je dirais que je suis dans la catégorie variété française, chanson à texte comme Renan Luce, Renaud. Et pour le côté musical, je suis un peu comme Bénabar.

Quelles sont tes artistes favoris ?
J’affectionne beaucoup les artistes à textes tels que Brassens, Renaud, Higgelin. Il y a aussi Sanseverino ou le grand Jean-Louis Aubert. Dans les nouveaux, Isia et Backyard Babies.

J’ai assisté à mon premier concert à 9 ans c’était le groupe Téléphone.

Qu’est qui t’inspire ?
J’écris tout seul, je suis très perfectionniste je veux tout faire de A à Z.

Tout peut m’inspirer, une phrase que j’aurai entendue, un événement. Je prends tout à des sens différents.
Par exemple, ma chanson « Bonjour l’arnaque parle de moi, du fait que je sois devenu Tonton, on ne demande rien pour le devenir », écoutez les paroles au second degré  c’est marrant. On entend mon neveu à la fin.
J’adore l’autodérision.

Si tu avais la chance de pouvoir faire un duo, se serait avec qui ?
J’avoue j’aimerais beaucoup faire un duo avec Renaud, Renan Luce, Anaïs ou Isia.

Que des artistes quit ont un univers particulier.

Zambar, jeune homme bourré de talent, se lance dans la cour des grands en solo avec son album. C’est une personne qui adore rigoler et parler.

Ce jeune homme est un diamant pur découvert qui faut polir avec soin….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *